RCA: les enjeux sécuritaires de la sous-région au centre d’une session des ministres du COPAX

0
35
Session les ministres du Conseil de Paix et de la Sécurité de l’Afrique Centrale (COPAX), en République Démocratique du Congo (RDC)

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 3 mai 2022—(Ndjoni Sango): Une forte délégation militaire centrafricaine, conduite par le ministre de la défense nationale, Rameaux Claude Bireau, a pris part du 26 au 29 avril 2022 à une session extraordinaire. Cette session qui a regroupé les ministres du Conseil de Paix et de la Sécurité de l’Afrique Centrale (COPAX), en République Démocratique du Congo (RDC) a pour objectif de traiter les questions liées aux enjeux sécuritaires dans la sous-région de la CEEAC.

Plusieurs autorités militaires centrafricaines ont effectué cette mission sur le sol congolais pour participer à la session extraordinaire regroupant les ministres du Conseil de paix et de la sécurité de l’Afrique Centrale, en abrégé COPAX.

Cette instance est un organe de concertation politique et sécuritaire des Etats membres et le Traité l’instituant est entré en vigueur en janvier 2004. Plusieurs dossiers relatifs à la sécurité ont été au centre de cette rencontre de haut-niveau, notamment, la présentation du rapport des chefs d’état-major général commandant en chef, directeurs généraux de la police et la gendarmerie et hauts responsables des ministres du COPAX.

L’examen et l’adoption de plusieurs recommandations dont le projet de règlement portant organisation et de la FOMAC ont été aussi inscrits à l’ordre de jour de cette assise. Sur la situation de la République centrafricaine, le comité a souligné que la situation sécuritaire s’est améliorée d’une manière efficace, et que plusieurs initiatives sont prises en faveur du retour définitif de la paix dans ce pays d’Afrique centrale déchiré par la guerre civile depuis 2013.

Au cours de cette session, la question de la levée totale de l’embargo sur les armes en destination de la RCA par le Conseil de Sécurité des Nations Unies a été abordée et la délégation centrafricaine sous l’égide du ministre de la défense nationale Claude Rameaux Bireau, a demandé l’implication effective de la Communauté des Etats Economiques d’Afrique Centrale (CEEAC) et son soutien pour la levée définitive de cet embargo qui bloque la montée en puissance et totale des forces armées centrafricaines (FACA).

Cette session extraordinaire a réuni les ministres de la défense de la sous-région ou leurs représentants à savoir : La République de l’Angola, le Burundi, le Congo, la République Démocratique du Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, le Rwanda, le Tchad et la République centrafricaine.

Le conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale est un forum de dialogue sur les questions de paix et de sécurité et un organe de décision pour les Etats-membres de l’espace CEEAC.

La structure du COPAX avait été inspirée du mécanisme pour la prévention, la gestion et le règlement des conflits et le maintien de la paix et de la sécurité de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires