RCA : Le stationnement des gros véhicules sur l’avenue des martyrs, source des embouteillages

0
47

Par Marly Pala

Bangui, 6 mai 2022—(Ndjoni Sango) : L’avenue des martyrs est l’une des grandes artères de la capitale centrafricaine. Cette avenue qui abrite souvent les grands évènements et des festivités est malheureusement devenue  ces derniers temps, la tête de stationnement des gros camions de convoi qui devraient quitter Bangui pour le Cameroun. La tête de stationnement quitte la tribune officielle pour chuter au rond-point Marabéna. Ce qui crée des embouteillages et parfois des accidents.

Le Bureau d’Affrètement Routier Centrafricain (BARC) est l’endroit idéal réservé au stationnement et la régulation des camions à l’arrivée et au départ du convoi des marchandises. Malheureusement, certains endroits stratégiques de la capitale à l’exemple de  l’avenue des martyrs et le centre national de basketball Martin Ngoko sont transformées en tête de stationnement des camions.

Cette situation a été déplorée par certains centrafricain : « Je suis mécontent quand je vois ces gros véhicules se stationner sur les avenues de la place, car ils rétrécissent les voies publiques. Ce qui provoque souvent des accidents graves et des embouteillages. Je donne les exemples du centre Martin Ngoko et pire encore de l’avenue des martyrs, précisément devant l’Hôpital Communautaire où il y a trop de circulations. On voit des grumiers avec des billes qui longent les abords des routes. Ce qui est un danger pour la sécurité routière. Alors qu’il y a le BARC qui est le lieu indiqué pour le stationnement de ces camions. Donc, nous demandons aux autorités de veiller sur cet aspect afin d’écarter des dangers sur le peuple », a dénoncé un citoyen, sous l’anonymat.

Ce constat intervient au moment où les exercices du défilé marquant la célébration de la fête du travail se font sur l’avenue des martyrs, alors que de nombreux camions de convoi sont aussi stationner sur les lieux.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires