RCA : Urgence de réhabiliter le marché ‘‘Foyer de la charité’’ qui est dans l’insalubrité totale

0
64

Par Fofito Mattas               

Bangui, 6 mai 2022—(Ndjoni Sango) : Le marché ‘’Foyer de la charité’’ situé dans la commune de Bimbo 2, se trouve dans une insalubrité totale. Les marchandises exposées par les commerçants ne sont pas dans de bonnes conditions. Que font les autorités municipales de Bimbo pour remédier à cette situation déplorable ?

Construire les étalages, les kiosques et veiller à l’assainissement des places publiques et autres sont entre-autres des missions attribuées aux autorités municipales d’une localité. Normalement, pour être en bonne santé, il va falloir que l’environnement soit sain, prospère et habitable. Cette exigence n’est pas le cas pour le marché ‘‘Foyer de la charité’’ où les commerçants vendent dans des conditions déplorables et dangereuses pour la santé publique.

Selon nos constats, lorsqu’on s’approche de ce marché, l’on se rende compte que cette situation ne préoccupe personne. Malgré les plaintes des habitants de Bimbo 2 envers les autorités municipales, il y a un silence radio. A cela s’ajoute la dégradation des voies routières dans cette localité, les inondations causées par les pluies diluviennes à répétition et autres catastrophes qui constituent un sérieux handicap pour non seulement les vendeurs au marché mais aussi de tous les habitants de cette localité.

 « Le marché est un lieu où tout le monde peut venir s’approvisionner des provisions. Mais le plus délicat est que notre marché est entouré des boues, des saletés, et autres. Avec ça qu’est-ce qui motiveraient nos clients à venir acheter nos marchandises ? Je demande à nos dirigeants de nous confectionner des étalages et kiosques moyennant une somme d’argent pour qu’on puisse vendre dans des bonnes conditions car, au sein de notre marché on n’a toute sorte d’articles » a suggéré une commerçante du marché Foyer.

Rappelons que le marché foyer et Boeing sont connus pour leurs bonnes marchandises en fruits, légumes et autres condiments qui sont rares sur d’autres marchés de la place. Vu que les moyens de l’Etat sont limités, il serait souhaitable que les autorités municipales sollicitent des appuis auprès des partenaires financiers pour permettre à cette édifice publique d’être dotée des étalages, et kiosques.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires