RCA: les attentes des Centrafricains sur la crypto-monnaie

0
200
Le Bitcoin

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 9 mai 2022—(Ndjoni Sango): La République centrafricaine vient d’adopter la loi légalisant l’utilisation de la monnaie électronique, la crypto-monnaie. Or, bon nombre de la population centrafricaine ignore les caractéristiques et l’importance de cette nouvelle innovation économique. Qu’est-ce qu’on peut savoir sur cette monnaie?

De nombreux bruits et des interrogations se font entendre autour de la nouvelle monnaie virtuelle dont la République centrafricaine vient d’adopter. Cette nouvelle monnaie votée à l’Assemblée nationale par les élus de la nation et promulguée par le chef de l’Etat est loin d’être une réalité pour certains compatriotes qui ignorent comment et le pourquoi de cette monnaie. Ces avis et ces incompréhensions remettent en cause la méconnaissance de cette monnaie par le grand public centrafricain.

La crypto-monnaie n’est pas une nouvelle innovation. C’est une monnaie qui est bien avant utilisée par certaines puissances à savoir les Etats-Unis, l’Amérique du Sud, l’Asie et une partie de l’Europe. Elle permet à ses grandes puissances d’effectuer des opérations sécurisées par des virements bancaires, les opérations de change et autres.

Dans le contexte national, le souci est que cette monnaie qui vient d’être adoptée ne sera pas opérationnelle avec les autres Etats frontaliers. Les structures adéquates à l’exemple de l’installation des fibres optiques pour augmenter le débit de la connexion de l’internet a connu un arrêt temporaire pour des raisons de sécurité.

« Il y’a de cela quelques jours que j’ai appris la nouvelle concernant cette monnaie dont c’est même difficile pour moi de prononcer le nom. En tant que commerçante, j’ignore l’utilisation de cette monnaie. Nous ne disposons pas encore des infrastructures qualifiées pour son utilisation. Les gens disent que les transactions sur cette monnaie se font par des téléphones performants moyennant la connexion internet, alors nous qui ne sommes pas encore connectés dans le monde de l’internet qu’allons-nous faire ? », s’est- interrogée une commerçante.

Cette nouvelle initiative arrive au moment où le gouvernement a du pain sur la planche avec les différentes sanctions subies de la part des partenaires financiers de la République centrafricaine.

Que doivent faire les autorités centrafricaines pour pallier à cette situation de l’heure où la situation de nos finances semble être déficitaire ? La cryptomonnaie est-t-elle une solution préconisée pour contourner les transactions financières extérieures pour le compte de la Centrafrique?

4 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires