RCA: quel est le rôle des casques bleus si les FACA et leurs alliés assurent déjà la sécurité?

0
48
Des Casques bleus de la Minusca avec une femme et son enfant dans un village de la Centrafrique,

Par Josiane Ingakola

Bangui 14 mai 2022—(Ndjoni Sango) : Plusieurs contingents de différents pays sont en RCA dans le cadre de mission de paix de l’ONU, dans le but de stabiliser le pays durant les crises sécuritaires. Mais ces crises sécuritaires perdurent jusqu’à ce que les forces armées centrafricaines et leurs alliés russes et rwandais aient pu intervenir pour restaurer l’autorité de l’Etat et sécuriser la population. Alors, que font ces différentes forces onusiennes en Centrafrique, si les FACA et leurs alliés assurent la sécurité du peuple?

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la Stabilisation de Centrafrique est en République centrafricaine depuis 2014, suite aux conflits militaro-politiques de 2013, ayant occasionné la mort de plusieurs citoyens et en fait déplacer de milliers d’autres.

Cette mission onusienne a pour objectif de protéger la population civile face hostilités des groupes, à travers les forces des différents pays qui sont dans cette mission.

Mais force est de constater est depuis que ces forces sont en Centrafrique et déployées dans la plupart des localités du pays, ne remplissent pas leur mission régalienne, mais sèment la désolation au sein de la population sans défense, ce que déplore un citoyen lambda sous l’anonymat :

« Nous avons tellement de problèmes sécuritaires lors de ces crises et lorsque la MINUSCA à travers ses forces était arrivée en Centrafrique, nous avons cru que nos peurs allaient être apaisées. Or, c’est le pire que nous vivons avec cette arrivée. Car, dans l’arrière-pays, on tue, pille et violente les personnes civiles sous le contrôle de certaines forces onusiennes. On dirait aussi que certains contingents sont de connivence avec les rebelles, puisqu’ils empêchent parfois des civils qui fuient les attaques pour entrer dans leurs bases et regardent les bandits qui les torturent, alors qu’ils se disent forces d’interposition. Heureusement que les FACA appuyées par leurs alliés sont venus à temps pour compromettre les mauvaises intentions de ces forces onusiennes et leurs complices rebelles », a-t-il martelé.

Cette interrogation sur la présence sans objectif des forces onusiennes en Centrafrique intervient après que la plupart des troupes de cette mission sont pointées du doigt dans l’usage des violences sexuelles basées sur le genre et beaucoup ont été rapatriées et d’autres sont taxées de connivence avec les groupes armés.

Ce qui a occasionné l’entrée des groupes rebelles de la CPC en janvier 2019 et grâce au déploiement des FACA et leurs alliés russes et rwandais, ces derniers sont mis hors d’état de nuire au vu et au su des forces onusiennes qui ne semblent rien faire mais qui bénéficient de plusieurs avantages sur les biens centrafricains.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires