RCA : les jeunes leaders et blogueurs sensibilisés sur les notions de désinformation sur les réseaux sociaux

0
14
Des jeunes leaders et blogueurs sensibilisés sur les notions de désinformation sur les réseaux sociaux @crédit photo Cyrille yapendé

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 14 mai 2022—(Ndjoni Sango) : Les jeunes leaders et blogueurs de Bangui ont été sensibilisés du 12 au 13 mai 2022 contre la désinformation sur les réseaux sociaux. Cette campagne de sensibilisation est organisée par une synergie des fact-checkers de Centrafrique en partenariat avec la MINSUCA.

Le phénomène de la désinformation sur les réseaux- sociaux continue de saper la base de la cohabitation entre  les internautes en République centrafricaine. La plupart des abonnés sur l’internet utilise ce moyen pour publier des fausses informations et les messages haineux contre les uns et les autres.

Devant la montée en grand V de ce phénomène, une synergie des fact-checkers de Centrafrique (AFC- ABCA et CJCLD)  se lance dans une campagne de sensibilisation visant à former les jeunes leaders et blogueurs centrafricains des arrondissements de 3ème, 4, 5 et 8 de Bangui sur ces maux qui minent négativement  les réseaux-sociaux.

Cette session de formation de deux jours vise à renforcer l’implication de ces derniers dans la lutte contre la désinformation ; messages de haine et l’incitation à la violence sur les réseaux et dans leur communauté.

A l’issue de cette formation, cinq (5) thématiques ont été abordées dans une présentation interactive dont, la géopolitique et la désinformation en Centrafrique, comment reconnaitre et lutter contre la désinformation sur les réseaux-sociaux et le fact-checking et les outils de vérification en ligne.

L’un des bénéficiaires de cette campagne de sensibilisation salue cette initiative qui selon lui,  va désormais l’aider à combattre la désinformation dans sa communauté, « les deux jours m’ont permis d’apprendre beaucoup de choses, d’abord quelles sont les fausses informations et ensuite, comment les reconnaitre sur les réseaux-sociaux et la manière de les déceler.  Je vais maintenant mettre les notions apprissent en pratique et sensibiliser mes pairs du 8ème arrondissement de Bangui », a déclaré Thierry Paterne Lakonte, membre du bureau de base de la jeunesse du 8ème arrondissement de Bangui.

Cette campagne de sensibilisation, financée par la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) et mise en œuvre par une synergie des fact-checkers, intervient dans un contexte où le pays fait face à un phénomène de la désinformation sur les réseaux-sociaux.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires