RCA : le parlement et la Minusca se penchent sur la réforme du secteur de sécurité

0
67

Par  Cyrille YAPENDE

Bangui 16 mai 2022— (Ndjoni Sango) : Les députés de la nation bénéficient, du 10 au 19 mai 2022, des séances d’information sur le contrôle démocratique et la réforme du secteur de sécurité (RSS). Cette session de formation a été organisée conjointement par la MINUSCA et la Commission Nationale de la Réforme du Secteur de la sécurité.

Ouverte le 10 mai dernier à l’Assemblée nationale, la session des échanges entre les parlementaires et la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique, a démarré avec la participation d’une trentaine des élus.

La cérémonie d’ouverture de cette formation a été présidée par le 3ème vice-président du parlement, André Nalke Dorogo et le coordonnateur de la RSS à la présidence de la République, le général, Bruno Oualo.

L’objectif de ces sessions vise à renforcer la compréhension et l’appropriation de la RSS par les membres des commissions défense et de sécurité, ceux des lois et textes ainsi que ceux du budget et finances de l’Assemblée nationale afin de leur permettre de bien mener leur mission de contrôle démocratique afin de garantir la bonne gouvernance de l’appareil sécuritaire en République centrafricaine.

Plusieurs thématiques ont été abordées au cours des travaux, notamment la sécurité nationale et la sécurité humaine. Selon Carole Boudoin de la MINUSCA, le rôle essentiel des parlementaires comme acteurs majeurs du contrôle démocratique et citoyen du secteur de la sécurité et la nécessité pour les élus du peuple à l’Assemblée nationale en collaboration étroite avec le gouvernement et le secteur de la sécurité.

Quant à André Nalke Dorogo, 3ème vice-président de l’Assemblée nationale, a fait savoir qu’il est « essentiel et important de familiariser les parlementaires sur les principes directeurs du contrôle démocratique du secteur humaine. Je remercie la section RSS de la MINUSCA pour son appui à l’organisation de ces sessions », a-t-il déclaré.

Cet atelier permet d’expliquer aux députés ce qu’est la RSS et quelles sont les stratégies nationales du secteur de la sécurité parce que sans la sécurité, il n’y pas de développement, selon le député de Berberati 1, Sosthène Dengbe président de la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires