RCA: le ministre des sports persiste et signe avec l’organisation de l’AG du CNOSCA

0
79
Aristide Briand Reboas ministre de la jeunesse et des sports @crédit photo Cyrille Yapendé

Par Kizer MAÏDOU

Bangui 16 mai 2022—(Ndjoni Sango): Le conflit entre le ministère ded sports et le Comité National Olympique et Sportif Centrafricain (CNOSCA) est loin de prendre fin avec la décision de Aristide Briand Reboas, ministre de la Jeunesse, des sports et de l’éducation civique, d’organiser l’Assemblée Générale dudit comité.

Sur mandat du ministre en charge de la jeunesse, des sports et de l’éducation civique, le comité de gestion de crise mis en place a convoqué une Assemblée Générale de la CNOSCA pour le 28 mai 2022. Cependant dans un passé récent le tribunal administratif a rendu son verdict le 27 avril dernier en rétablissant l’ancien bureau dirigé par Gilles Gilbert GREZENGUE dans son droit.

Le Ministre de la Jeunesse, des sports et de l’éducation civique qui n’a pas apprécié cette décision a promis de traduire l’affaire devant le Conseil d’Etat. En attendant la suite des procédures le comité de gestion de crise mandaté par le département a convoqué une Assemblée Générale élective à la grande surprise de tout le monde.

Cette Assemblée Générale élective de la CNOSCA est convoquée le 28 mai 2022 à 9 heures au complexe sportif 20000 places dans la salle de conférence numéro 100, avec l’unique ordre du jour, l’élection des nouveaux membres du bureau. Huit postes sont à promouvoir à savoir: le poste de la présidence, 3 postes de vice-présidents, 2 secrétaires généraux, et 2 trésoriers généraux.

Pour postuler, il faut être de nationalité centrafricaine, résident sur le territoire national. Etre président d’une fédération nationale sportive olympique avec 4 ans d’expérience dument proposé par son bureau fédéral et avoir une propriété bâtie en Centrafrique.

Les dossiers de candidature doivent contenir un CV, une demande manuscrite précisant son poste, une lettre de recommandation de l’instance fédérale de provenance du candidat puis un cassier judiciaire vierge a déposé auprès du comité de gestion de crise.

Fort de ce qui parait être un cirque, c’est l’avenir du sport centrafricain qui est en danger, si jamais l’instance supérieur se penche sur cette affaire.

Depuis presque 3 mois, c’est la guerre entre le ministère et certaines fédérations et comité sportif notamment le Comité National Olympique et Sportif Centrafricain (CNOSCA) ainsi que la Fédération Centrafricaine de Basketball (FCBB).

Sur l’affaire ministère et FCBB, il faut noter que la FIBA avait menacée de suspendre la Centrafrique si aucune solution n’est trouvée avant la date du 30 avril dernier.

Mais, vue la dernière décision du tribunal administratif, cette instance internationale avait adressé une note de félicitation au bureau rétablie dans son droit. Hors sur cette décision le patron du département de la jeunesse et des sports n’a pas sifflé la fin du match qui se joue encore en prolongation.

Notons que le ministre de la jeunesse sera interpellé le mercredi 18 mai 2022 de 10 heures à 15 heures par les députés à l’Assemblée Nationale pour répondre aux préoccupations liées aux affaires concernant son département. Espérant qu’après cette interpellation par les élus de la Nation, une issue favorable sera trouvée. Affaire à suivre…

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires