RCA: renforcement des dispositifs sécuritaires dans la capitale

0
275
char-faca-ndjoni-sango-centrafrique
Dispositif sécuritaire à Bangui des militaires centrafricains, FACA, sur un char offert par la Russie @crédit photo Erick Ngaba

Par Fofito Mattas

Bangui 20 mai 2022—(Ndjoni Sango) : Depuis quelques jours, la capitale centrafricaine fait face à un dispositif sécuritaire important où les forces de sécurité et de défense font des patrouilles musclées dans les arrondissements de Bangui ainsi que dans les communes de Bimbo et Bégoua. Tel est le cas des quartiers Ngoulekpa, Boeing et autres quartiers situés dans Bimbo3, où les patrouilles se sont multipliées ces derniers temps.

Les différents quartiers de Bangui font face depuis un moment à une patrouille musclée des forces armées centrafricaines (FACA). Ceci fait suite non seulement aux nombreuses rumeurs sur l’infiltration des certains mercenaires avec la bénédiction de certaines dans la capitale pour déstabiliser le régime de Bangui et aussi des campagnes de dénigrement contre les FACA et les forces alliées dans le but de pencher le pays dans la psychose.

Les quartiers de la capitale Bangui et les communes de Bimbo et Bégoua, connaissent en ce moment des installations des cheiks points sur les différents axes. Ces mesures de sécurité rassurent la population banguisoise qui fait confiance à leurs vaillants soldats qui sont les Forces Armées Centrafricaines.

Des véhicules militaires qui circulent le jour comme la nuit laisse entendre que la capitale est une cible et l’effort de tout un chacun est sollicité pour dénoncer les personnes malintentionnées et ennemis de la paix.

Avec de tels agissements de la part des ennemis de la paix qui vivent dans la cachette, l’on se demande vraiment si ce pays va un jour avoir la stabilité sur toute l’étendue du territoire national. Avec ces manœuvres dilatoires et les tentatives de coup d’Etat, le peuple centrafricain n’a plus besoin de toutes ces manigances de certains hommes politiques tirent profit de ces actes barbares. Les forces armées centrafricaines et leurs alliés doivent doubler de vigilance afin de traquer ces bandits.

Rappelons que lors des récentes attaques perpétrées par les groupes rebelles de la Coalition des Patriotes pour le Changement, à la date du 13 janvier 2021, certains quartiers de Bimbo 2 et 3 ont été des zones ciblées à cause de certains complices et comploteurs qui s’y habitaient entretemps.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires