RCA: interpellation du ministre de la jeunesse et des sports au parlement

0
54
Aristide Briand Reboas ministre de la jeunesse et des sports devant le parlement @crédit photo Cyrille Yapendé

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 20 mai 2022—(Ndjoni Sango) : Le ministre de la promotion de la jeunesse, de sports et de l’éducation civique, Aristide Briand Rebaos est convoqué le 18 mai 2022 devant l’Assemblée nationale sur les problèmes récurrents dans son département avec en toile de fond les bras de fer entre lui et certains présidents des associations sportives. 

Face aux multiples disfonctionnements constatés ces derniers dans le département ministériel de la promotion de la jeunesse et des sports, les députés de la nation ont interpellé le numéro 1 de la jeunesse pour qu’il s’explique devant ces maux qui gangrènent son ministère.

Dans leurs différentes interventions, les députés évoquent les problèmes d’infrastructures sportives qui se trouvent dans un état de délabrement avancé, les tensions entre lui et les présidents des associations sportives et le comité national sportif centrafricain qui mettent en mal le fonctionnement de ce ministère.

L’un des députés, Timoléon Baikoua a fait des propositions selon lui, pour refonder le sport : « j’ai rappelé qu’on doit démocratiser le sport pour permettre au plus grand nombre d’utilisateurs de sports de donner leur point de vue sur notre compétition. Aujourd’hui, vous voyez que les mêmes personnes qui sont là depuis 40 ans au niveau des fédérations », a-t-il déclaré  avant d’indiquer qu’il faut mettre les choses en plat et voir comment résoudre ce problème.

Sur les questions de la tension entre lui et les associations sportives, le ministre a déclaré que ce problème est déjà réglé et d’après lui, la charte de sport les place sous le contrôle de ministère de la promotion de la jeunesse et sport.

En cas de manquement, « c’est la délégation du pouvoir que je leur donne, et peut mettre fin à cette délégation. J’ai laissé le temps au mensonge de faire son coup mais aujourd’hui, devant le peuple, j’ai apporté  des éclaircissements sur ces faits », a-t-il expliqué.

Concernant la réhabilitation du complexe sportif 20 000 places, le ministre a informé que le conseil de ministre a déjà donné son avis favorable pour qu’un montant de plus de cent millions soit versé mais jusqu’alors, le chef du département de la jeunesse qu’il a déjà encaissé 10 millions en attendant le reste du fonds.

Devant cette situation, certains députés de la nation ont demandé à ce qu’une commission d’enquête parlementaire soit diligentée dans ledit ministère pour voir clair dans ce conflit interne. Le ministre dans ses réponses, a accepté cette proposition d’enquête qui selon lui, va permettre à l’Assemblée nationale de connaitre la vérité sur cette situation.

Cette convocation intervient dans une période où la fédération centrafricaine de foot ball s’active dans la préparation de la première phase de l’éliminatoire de la coupe d’Afrique des Nations, Côte d’Ivoire 2023.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires