RCA: les Centrafricains n’ont plus besoin d’un autre coup d’Etat

0
90
Vue partielle du centre ville de Bangui

Par Abeloza  NANGABISSION

Bangui 23  mai 2022—(Ndjoni Sango) : La République centrafricaine a longtemps sombré dans un cirque infernal de la violence avec les multiples coups d’états, minuteries et autres conflits militaro-politiques. Ces moments sombres sont à l’origine de la souffrance. Les pillages qui sont à l’origine de la chute de bon nombre des entreprises, des tueries provoquant des pertes humaines des êtres chers dans chaque famille.

Durant les nombreuses crises militaro-politiques qui ont secoué la République centrafricaine, les plus touchés de ses actes odieux ce sont les populations civiles qui payent et qui continuent de payer les peaux cassées. Ces actes barbares provoqués par certains leaders politiques assoiffés du fauteuil présidentiel, ont laissé d’énormes traces et de mauvais souvenirs dans le cœur du peuple centrafricain. Alors pourquoi continuer d’infliger un tel sort aux filles et fils du pays qui n’ont rien gagné si ce n’est pas les moments atroces qui sont inscrits à leurs actifs ?

Après ces crises sécuritaires qui fragilisent les processus de la paix, la logique voudrait à ce que nos dirigeants puissent se réunir afin de reconstruire ce qu’ils ont détruits entretemps. Pour ce faire, le Centrafrique dispose des ressources naturelles et autres agrégats qui lui permettront de se relancer. A cela ajoute aussi l’appui des partenaires extérieurs qui souhaitent investir pour un partenariat gagnant-gagnant. 5 ans plus-tard, le pays des merveilles est sur une nouvelle base qui lui permet de mettre en place une nouvelle stratégie visant à porter la RCA plus haut avec ces nouvelles initiatives.

Tout compte fait, les efforts ont été déployés par les autorités centrafricaines et autres acteurs de développement qui œuvrent aux côtés de la RCA. Cette initiative pour sortir la RCA de ces crises n’a pas plu à certains hommes politiques qui n’ont pas une bonne lecture de la démocratie et qui dispose d’un autre calendrier caché en dehors de leur vision politique, préfèrent manigancer avec certains acteurs fantômes qui n’ont qu’un seul but sombrer la RCA à nouveau dans un KO total où seul Jésus-Christ sera capable d’éteindre ce feu qui sont en train de vouloir allumer.

Doit-on toujours continuer à laisser une telle cicatrice aux Centrafricains ? Que laisseront ces leaders politiques à la génération future ?  Faut-il toujours faire recours à la voie des armes pour accéder au pouvoir ? La démocratie qui est le pouvoir du peuple par le peule se passe par les urnes et non au coup des canons.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires