RCA: le PAN Sarandji appelle le gouvernement à faire bloc autour du président Touadera

0
121
Simplice Mathieu Sarandji Président de l'Assemblée nationale de la RCA

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 1er 2022— (Ndjoni Sango) : Le président de l’Assemblée nationale, Simplice Mathieu Sarandji, a appelé le 30 mai 2022 les membres du gouvernement à faire un bloc derrière le président de la République Faustin Archange Touadera dans l’accomplissement des recommandations compilées lors du dialogue républicain du 21 au 27 mars 2022.

Les députés de la nation ont clôturé le 30 mai 2022 leur première session ordinaire de l’année 2022  et comme à l’accoutumée, le président de cette noble institution républicaine a prononcé un discours marquant la fin de ladite session.

Dans son discours de clôture, le président du parlement a lancé un vibrant appel aux membres du gouvernement pour qu’ils puissent s’unir derrière le président de la République dans la mise en œuvre des recommandations dégagées par les participants au dernier dialogue républicain.

« Les honorables députés, par ma voix, encouragent les membres du gouvernement à faire bloc autour du président de la République afin que les recommandations du dialogue républicain soient mises en œuvre et traduits en actes concrets pour l’amélioration des conditions de vie des  populations et de la gouvernance  des affaires publiques », a-t-il déclaré.

D’ores et déjà, il a déclaré que les élus de la nation se réjouissent de la mise en œuvre de la première mesure notamment, l’assouplissement du couvre-feu et la libération de deux cent (200) prisonniers.

Les députés de la nation se félicitent de la tenue de ce dialogue qui d’après lui, a permis de réunir les fils et filles du pays afin de débattre des problèmes qui minent le développement la RCA depuis l’indépendance.

« Une de nos armes les plus puissantes est le dialogue, dit un proverbe africain. C’est justement cette arme que le président Faustin Archange TOUADERA a privilégiée comme moyen de parvenir à une paix véritable dans notre pays, après tant d’années de crises récurrentes », a conclu le député de Baoro Simplice Mathieu Sarandji.

Cette session ordinaire de l’assemblée nationale qui vient de clore intervient dans un contexte où un député de la majorité à initier un projet de loi visant à modifier certaines dispositions de la Constitution du 30 mars 2016.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires