RCA: la Mairie de Bangui décroche un financement d’environ 400.000.000 FCFA de la BAD

0
608
Le maire de Bangui Emile Gros Raymond Nakombo à l'aéroport de Bangui en juin 2022 @crédit photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 5 Juin 2022— (Ndjoni Sango): La mairie de Bangui vient de bénéficier d’une enveloppe d’environ 650.000 dollars américain soit environ 400.000.000 francs CFA, auprès de la Banque africaine de développement (BAD) pour la mise en œuvre des projets d’avenir de certaines villes de la RCA. C’est ce qu’a annoncé à la presse ce dimanche 5 juin, le président de la délégation spéciale de la ville de Bangui, Emile Gros Raymond Nakombo, aussitôt son arrivée à l’aéroport de Bangui, après une semaine de participation au forum des maires d’Afrique (Africités), tenue fin mai et début juin à Nairobi au Kenya.

La participation du président de la délégation spéciale de la ville de Bangui à ces assises des maires d’Afrique a été une occasion pour la RCA de bénéficier d’un financement pour la mise en œuvre du projet énergétique de la ville de Bangui et de certaines villes du pays. C’est ce qu’a fait savoir le premier citoyen de la ville de Bangui dès son retour au pays ce dimanche de pentecôte.

« J’ai fait un déplacement pour le sommet des Africités. La bonne nouvelle c’est que, nous travaillons depuis quelques années avec la Banque africaine de développement qui a accordé à la mairie de Bangui, la somme de 650.000 de dollars », a déclaré ce matin à la presse, Emile Gros Raymond Nakombo.

A en croire le maire de Bangui, ce fond est destiné à l’étude de faisabilité du schéma directeur de la ville de Bangui, et la mise en œuvre des projets de la municipalité de Bangui.

« Dans ce fond, 100.000 dollars vont être affectés aux études de faisabilité du schéma directeur de la ville de Bangui. La ville de Bangui a un caractère urbain et rural. Depuis que Bangui existe, on n’a pas le plan directeur de la ville. C’est ainsi que nous avons abordé la question et discuté avec la BAD depuis au moins 3 ans, et aujourd’hui, nous avons eu ces fonds. Alors, les 550.000 $ vont servir à traiter et à gérer des projets que la mairie de Bangui aura à présenter », a précisé Emile Gros Raymond Nakombo.

Les projets dont parle le maire de Bangui sont premièrement le plan énergétique de la ville, en suite, l’assainissement de la ville, la construction des forages, et en fin l’appui aux cinq villes choisies du pays notamment Bangui, Bégoua, Bimbo, Bambari et Obo qui sont des villes bénéficiaires de ce financement de la BAD.

A travers la municipalité de Bangui, la République centrafricaine dispose aujourd’hui d’une diplomatie territoriale grâce aux multiples plaidoyers et déplacements du maire de Bangui, lors des forums internationaux. Ce qui a fait que, sur l’arène internationale, la voix de la collectivité centrafricaine porte.

« A travers ma perception, notre pays accède à un niveau de responsabilité. Comme vous le savez, je suis au conseil panafricain des maires pour représenter notre pays, c’est l’instance suprême des maires d’Afrique. Et je suis également président des maires d’Afrique centrale. Tout cela fait que notre voix porte, à chaque fois, que nous sommes à ces sommets », a renchérit le président de la délégation spéciale de la ville de Bangui.

Par ailleurs dans ce même élan, le maire Nakombo a ajouté que la mairie de Bangui est en pourparlers avec la Banque mondiale pour pouvoir porter toutes les collectivités centrafricaines à des projets d’avenir. « Nous ne pouvoir pas aujourd’hui parler de la décentralisation sans tenir compte de ce qu’on appelle le transfert des compétentes et des ressources », a-t-il ajouté.

Afin d’arriver à bien mener sa mission régalienne à travers ces projets d’avenir de la ville de Bangui susmentionnés, Emile Gros Raymond Nakombo sollicite l’appui du gouvernement, du parlement et surtout l’implication de la population.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires