RCA: « J’exhorte le gouvernement à déployer les Faca et leurs alliés russes à Bria », Issa Adamou, chef du quartier Mbroutchou

0
116
Issa Adamou, chef du quartier Mbroutchou 1 à Bria @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Fofito Mattas

Bangui 7 juin 2022–(Ndjoni Sango): Les habitants du quartier Gobolo, Mbroutchou et autres quartiers de la ville de Bria ont exprimé le besoin du renforcement de sécurité dans cette localité suite aux attaques répétitives des groupes armés. Cette envie a été formulée lors de la visite du ministre de l’élevage et de la santé animale Hassan Bouba le 1er juin 2022, par Issa Adamou, chef du quartier Mbroutchou 1 à Bria.

Après des dures périodes de turbulences d’insécurités traversées à cause des forces négatives, la population de Bria dans la Haute-Kotto et les quartiers environnants ont un peu retrouvé le sourire lors de la présence d’un membre du gouvernement dont le ministre de l’élevage et de la santé animale, Hassan Bouba.

Cette descente du ministre résident suppléant de ladite localité consiste non seulement à soulager cette population terrorisée mais aussi à les apporter un message d’espoir et d’une assurance sur le plan sécuritaire.

La ville de Bria située à 595 Km de Bangui, a été une zone de théâtre des troupes rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement. Des pertes en vies humaines et matérielles à l’exemple des troupeaux appartenant aux éleveurs peuls qui ont été emportés par ces bandits de grands chemins.

Suite à ces actes de barbarie, le ministre de l’élevage lord de sa mission a sillonné les différents quartiers affectés par ces problèmes sécuritaires recueillant les témoignages afin de faire des plaidoyers pour que des pistes de solutions soient trouvées.

« Nous fouillons la ville d’Hippy à cause des attaques armées menées par les groupes rebelles avant de nous installer aujourd’hui à Bria. Le souci est que ces attaques ont été très fréquentes ces derniers temps si bien qu’on ne peut plus se promener tranquillement, mais aussi d’emmener nos bétails dans les brousses pour paître à cause des rebelles qui nous tuent et emportent nos troupeaux. Nous demandons au gouvernement d’envoyer les Forces armées centrafricaines et leurs alliés russes dans cette localité. Cela nous permettrait d’avoir une stabilité et vaquer librement à nos occupations sans crainte », a déploré Issa Adamou, chef du quartier Mbroutchou 1 à Bria.

Rappelons que le ministre résident et suppléant de Bria Hassan Bouba à plusieurs fois effectué des déplacements similaires dans le cadre du retour définitif de la paix dont il est l’un des acteurs qui œuvrent pour cette initiative après ces crises militaro-politiques.

A cela s’ajoute aussi l’accueil chaleureux réservé au ministre et sa délégation par les autorités locales, chefs traditionnels, chefs de quartiers y compris les habitants de Kawtal Poulakou Foulbé de la Fédération régionale des éleveurs centrafricains de la région numéro 5 de Bria.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires