RCA: le ministre de la défense condamne le survol d’un avion militaire à la frontière avec le Tchad

0
545
Ministre centrafricain de la défense Rameaux Claude Bireau @crédit photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 7 juin 2022—(Ndjoni Sango) : A travers un communiqué de presse, le ministre centrafricain de la défense, Rameaux Claude Bireau, condamne vivement le survol d’un avion militaire sur les positions des Forces armées centrafricaines (FACA) à Moyenne Sido, localité frontalière avec le Tchad.

L’espace aérien de la République centrafricaine est menacé du côté de la région nord. Une incursion aérienne d’un avion militaire non encore identifié a été constatée à Moyenne Sido au nord du pays, près de la frontière avec le Tchad.

« Selon les informations en notre possession, le 02 juin 2022, entre 10h 50 et 11h 05, un avion militaire de couleur grise foncée portant des munitions non identifiées a survolé les positions des forces armées centrafricaines à basse attitude au niveau de la localité de Moyenne Sido », informe le communiqué signé le 7 juin courant par le ministre de la défense nationale.

Le communiqué de renchérir que « la République centrafricaine considère le survol de cet avion militaire hostile, comme un acte d’agression qui viole notre souveraineté, et menace la sécurité du citoyen. »

Face à la gravité de l’acte, le ministre Bireau a donc condamné cette tentative de déstabilisation du climat sécuritaire de la RCA et a prévenu par la même occasion la riposte des FACA dorénavant.

« Le ministère de la défense, pour sa part, condamne avec la dernière   une telle manœuvre destinée visiblement à violer notre espace aérien et se réserve le droit de répondre dorénavant, à toute forme de provocation tendant à semer la confusion dans les esprits et à apporter un coup à la sécurité nationale », indique le communiqué.

Le survol illégal de l’espace aérien centrafricain du côté nord a été souvent fréquent. Plusieurs fois, des sources sécuritaires et locales signalent des cas pareils de survol par des avions militaires non identifiés à la frontière centrafricaine avec le Tchad où la tension sécuritaire a été tendue pendant un moment de l’offensive des FACA contre les groupes armés.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires