RCA: plus de 500 ex rebelles de l’UPC déposent les armes sur l’initiative du ministre Hassan Bouba

1
105
Les ex combattants de l'UPC avec le ministre Hassan Bouba à Bambari @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 9 juin 2022—(Ndjoni Sango): Le ministre de l’élevage et de la santé animale Hassan Bouba Ali a effectué une mission de travail le mercredi 8 juin 2022 à Bambari dans la Ouaka. Cette visite de travail multiforme consiste non seulement à rendre visite aux démobilisés, mais également à réorganiser le marché à bétail de ladite localité.

Le processus du retour définitif de la paix à travers l’initiative du Désarmement Démobilisation et Réinsertion (DDR) a porté ses fruits. Tel est le cas de plus de 500 ex combattants de l’UPC et Anti-balaka qui ont déposé leurs armes suite à un appel lancé par le responsable du département de l’élevage et de la santé animale Hassan Bouba Ali, qui est l’un des principaux acteurs qui a œuvré pour favoriser ce processus mise en place par le gouvernement.

La ville de Bambari située à 385 km de Bangui est l’une des zones les plus terrorisées par les turbulences sécuritaires causées par des attaques des groupes rebelles. Reçu par le préfet de Bambari qui lui a présenté les préoccupations de l’heure concernant l’aspect sécuritaire, les difficultés des fonctionnaires, le ministre Hassan Bouba a eu à s’entretenir avec les leaders de ces anciens combattants qui ont fait état des difficultés rencontrées qui sont entre autres le manque de la prise en charge, les moyens de subsistance, et de l’autre côté leur souhait d’intégrer le programme de DDR.

« Nous sommes pour le processus de la paix et de la cohésion sociale tel est notre motivation à déposer les armes. Si nous sommes bien traités alors cela va motiver ceux qui sont encore dans les brousses à pouvoir faire autant. On ne mange pas bien, on n’a pas un endroit pour dormir et bon nombre parmi nous sont malades et ont besoin des soins pour recouvrer la santé », a déploré Mahamat Abdoulaye, secrétaire principal des désarmés de Bambari.

« Je tiens vraiment à remercier pour le courage que vous aviez pris. Cela prouve que vous aviez compris mon message et vous aviez répondu présent à mon appel qui consiste à sortir de cette caserne en rendant les armes. Ceci est un bel exemple parmi tant d’autres et j’apprécie ce grand geste car vous aviez fait un bon choix et je vous promets aussi que le gouvernement ne vous a pas oublié il pense à vous tel est ma présence parmi vous aujourd’hui. Les autorités sont à pied d’œuvre pour pallier à vos différents soucis. Je vous promets également que d’ici quelques semaines, l’équipe du DDR sera là pour votre intégration », se réjouis le ministre de l’élevage et de la santé animale Hassan Bouba Ali.

Rappelons que le ministre Hassan Bouba Ali est le tout premier membre du gouvernement a effectué ce déplacement dans la Ouaka, après les récentes crises sécuritaires et a assuré la prise en chargé des démobilisés pendant des mois. Ces armes ont été déposées depuis le mois de janvier, et les démobilisés sont actuellement casernés à la gendarmerie de Bambari.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Patrick ABEREGO
Patrick ABEREGO
1 mois il y a

Mais c est un bonne nouvelle.