RCA: le ministre Hassan Bouba à Kaga-Bandoro pour se concerter avec les éleveurs

0
88
Le ministre de l'élevage Hassan Bouba en concertation avec les acteurs de bétail à Kaga-Bandoro

Par Prince NZAPAOKO

Bangui 16 juin 2022—(Ndjoni Sango) : Après les visites de travail effectuées à Bria et Bambari, le ministre de l’élevage et de la santé animale, Hassan Bouba, s’est rendu le mercredi 15 juin à Kaga-Bandoro dans la préfecture de Nana-Gribizi, afin d’échanger avec les éleveurs du gros et du petit bétail sur les difficultés liées à la carence des bœufs dans ladite localité.

La ville de Kaga-Bandoro située au nord-est du pays, à 343 km de Bangui, est une zone d’élevage par excellence qui ravitaille la ville de Bangui, Bambari, Bouar, Yaloké et autres villes du pays avec des bœufs. La ville de ravitaillement traverse depuis un moment des difficultés liées non seulement à la circulation des bœufs mais aussi à une carence. Tel est le but principal de la visite de travail du ministre chargé de la redynamisation du secteur de l’élevage, l’un des poumons de l’économie centrafricaine Hassan Bouba.

« Kaga-Bandoro est une ville qui ravitaille la ville de Bangui en bétail et nous avons constatés ces derniers temps que l’approvisionnement ne se fait pas d’une manière convenable il se pose qu’il y’a un problème au marché à bétail de Kaga-Bandoro. Il était question d’aller rencontrer les éleveurs et les commerçants, les autorités administratives de discuter afin de comprendre le pourquoi du boycotte dudit marché. Il s’avérait qu’il y’a une équipe en place qui voulait monopoliser le marché et on n’a voulu faire des changements et ça n’a pas plu à ces personnes qui ravitaillent l’esprit du non ravitaillement du marché à bétail », a fait savoir Patrick Ningata-Ndjita, Directeur de cabinet par intérim au ministère de l’élevage et de la santé animale.

Plusieurs points ont été débattus lors de ces échanges. Le manque de communication entre les éleveurs et les services centraux sur la garantie d’une libre circulation du bétail dans le respect des normes Zoo sanitaires en vigueur.

Face à cette situation, le ministre encourage les dialogues intercommunautaires entres ces deux zones d’activités en appliquant la cohésion sociale, le vivre ensemble et abandonner les actes de trahison qu’opèrent certaines filles et fils de Kaga-Bandoro qui jouent un double jeu en trahissant les canaux empruntés par les éleveurs aux groupes armés qui sont parfois victimes des cas de braquage.

Rappelons qu’au cours de cette visite de travail, le ministre Hassan Bouba a été reçu par les autorités locales à savoir le Maire, le préfet de la ville de Kaga-Bandoro et la population.

Il en a profité pour échanger avec les fonctionnaires résidant dans la localité sur leurs difficultés liées au manque des mobiliers de bureau, manque des moyens de transports y compris les difficultés de logement suite aux retards dans le traitement de leur dossier d’indemnités à Bangui par les chefs hiérarchiques.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires