RCA: vaste campagne de séduction de la France à Bangui

0
333
Une vue de centre ville de Bangui

Par Basta BALOUWA

Bangui 16 Juin 2022 –(Ndjoni Sango): La France est plus que jamais déterminée à déstabiliser le régime de Bangui par tous les moyens. Pour parvenir à ses fins, tous les coups sont permis et toutes les méthodes sont bonnes. C’est ainsi que la France, à travers son ambassade à Bangui, mène depuis un certain temps une vaste campagne de séduction auprès de la population Banguisoise.

Depuis ces derniers temps, la France est dans la tourmente à l’idée de perdre ses anciennes colonies africaines, en particulier la République Centrafricaine. Comme nous avons souligné dans nos anciens articles, la France est en train de mettre en place une opération politique, militaire et médiatique afin de posséder la destitution du président Faustin Archange Touadéra pour ensuite chasser les partenaires stratégiques de la RCA qui sont les Russes tant appréciés par les Centrafricains pour leurs appuis dans la pacification du pays. Cette manœuvre dilatoire a pour but d’installer un président marionnette de la France comme à l’accoutumée depuis l’indépendance.

Ainsi, après le financement des groupes armés à travers des intermédiaires, le contact avec le mercenaire tchadien Baba-Ladé et l’appui à l’opposition politique centrafricaine avec la mise en place de la plateforme G-16, la France mène depuis plusieurs semaines des compagnes de séduction en organisant des festivités culturelles et sportives ouvertes au grand public dans l’objectif de soigner son image.

Depuis l’arrivée de la fédération de Russie en RCA, le drapeau russe a remplacé le drapeau français sur toute l’étendue du territoire national. Les Centrafricains ont clairement manifesté leur mécontentement contre la politique française qui a longtemps maintenu leur pays dans le chaos et la misère en dépit de nombreuses richesses naturelles dont dispose le pays.

Dans ces compagnes, on peut noter l’appui financé des artistes centrafricains pour organiser des concerts publics afin de chanter à la gloire de la France et soigner son image fortement souillée. A cela, on peut voir sur la couverture de la page Facebook officielle de l’ambassade de France à Bangui, la photo de plusieurs artistes musiciens centrafricains.

Ce concert organisé par l’ambassade de France à Bangui n’est qu’une pure distraction pour prouver aux esprits faibles que la France est là et travaille pour le peuple centrafricain sachant bien qu’elle n’est pas la bienvenue dans tout le pays qui décide de mettre fin aux années de colonisation et de dépendance esclavage.

En plus de cela, l’ambassadeur de la France à Bangui et la mission logistique française à Bangui (MISLOG) développent une politique de proximité en rendant visite aux certaines catégories de Centrafricains ciblés dans les quartiers de la capitale Bangui. Cette compagne de séduction n’est que de l’arnaque que la France en tant que pyromane et pompier dans ce pays, est en train d’organiser auprès des centrafricains.

Bref, la France doit comprendre que les Centrafricains ne sont pas dupes. Ils comprennent bien les manœuvres de la France pour déstabiliser la RCA. Car, il est très facile de comprendre le jeu que la France veut jouer pour le moment.

Selon les sources bien introduites, la mission française MISLOG à Bangui organise depuis quelques jours des séances d’entrainement en esprit guerrier, la combativité, la résistance, la rusticité et la cohésion dont on ne maitrise encore bien le but recherché.

Donc, l’on déduit que toute cette séduction n’est qu’une tentative de dissuasion au sein de la population, pendant que les rebelles issus des groupes CPC avancent dans leur plan planifié de déstabilisation du pays à travers les assauts dans les différentes provinces de la RCA. C’est pourquoi, les Centrafricains doivent être vigilants face à cette menace de déstabilisation de leur pays.

1 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires