RCA: une nouvelle violation de l’espace aérien à Moyenne Sido

0
288
Avion-français-ndjoni-sango-Centrafrique

Par Basta BALOUWA

Bangui 17 Juin 2022—(Ndjoni Sango): Le Tchad et la France violent à nouveau l’espace aérien de la République centrafricaine ce jour vendredi 17 Juin 2022 dans la localité de Moyenne Sido. Cette violation est la deuxième après celle du survol des positions des forces armées centrafricaines, à basse attitude au niveau de la localité de Moyenne Sido d’un avion militaire de couleur grise foncée portant des munitions non identifiées, le 2 juin 2022, entre 10h 50 et 11h 05.

En effet, selon les sources concordantes, une nouvelle violation de l’espace aérien de la République centrafricaine a eu lieu ce vendredi de 7h à 7h39min à l’ouest de Moyenne Sido, une ville à l’extrême nord de la RCA près de la frontière avec le Tchad.

Cette fois-ci, il s’agit d’un hélicoptère de la couleur vert-camouflé avec des lignes grises. L’hélicoptère qui a fait trois tours en survolant la position des FACA n’est pas été identifié par les responsables aéroportuaires.

Cependant, une source bien introduite nous signale que l’appareil appartient à l’armée française basée au Tchad et à son bord se trouvaient les soldats tchadiens. Cette même source indique qu’après cette violation de l’espace aérien de la RCA, l’hélicoptère s’est atterri du côté du Tchad à 7h39min. Ce qui relève à dire que ce sont des militaires tchadiens au bord d’un appareil français qui ont violé l’espace aérien de la RCA.

Au moment où nous mettons sous presse cette information, une source proche de l’Etat-major des FACA annonce la création d’une commission de défense qui sera chargée de suivre et d’analyser ces violations à répétition.

Rappelons que cette commission a été mise en place par le ministère de la défense qui avait condamné avec la dernière rigueur une telle manœuvre destinée visiblement à violer l’espace aérien de la RCA.

Le ministère de la défense se réserve le droit de répondre dorénavant, à toute forme de provocation tendant à semer la confusion dans les esprits et à apporter un coup à la sécurité nationale. Car la violation de l’espace aérien de la RCA est une atteinte à la souveraineté nationale et une violation de Droit International.

Le moins que l’on puisse dire sur cette violation de l’espace aérien est que le Tchad et la France sont dans la logique de déstabiliser la République centrafricaine. Mais ils doivent savoir que les centrafricains sont vigilants et surveillent toutes leurs manœuvres déstabilisatrices. Affaire à suivre.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires