RCA: un forum sur la gestion des pertes post-récoltes agricoles

0
61
Forum sur la gestion des pertes post récoltes à Bangui @crédit photo Kizer Maidou

Par Kizer MAÏDOU

Bangui 2 juillet 2022—(Ndjoni Sango) : Ouverture le 24 juillet à Bangui du Forum des parties prenantes sur la gestion des pertes post-récoltes en République Centrafricaine. Ce Forum organisé par l’université de Bangui, sur initiative du consortium universitaire, a pour but de développer des nouvelles méthodes non chimiques visant à protéger les récoltes agricoles.

La cérémonie du lancement de ce forum a été présidée par la première dame de la République, Tina-Margueritte Touadera, marraine de l’évènement, en compagnie du ministre de l’enseignement supérieur, Jean Laurent Syssa Magalé, et le Recteur de l’Université de Bangui.

A en croire Gérard Grézenguet, recteur de l’université de Bangui, ce forum est en cohérence avec le pilier 2 point 3 du plan de relèvement de la RCA (RCPCA) en matière de sécurité alimentaire et résilience de la population.

Le forum a pour principale objectif d’informer et sensibiliser les parties prenantes et les partenaires sur les nouvelles approches de gestion de pertes post-récoltes et obtenir leur soutien et pleine adhésion à ces technologies.

Selon Dieudonné Baributsa, professeur à l’université de PURDUE aux Etats-Unis, ce forum est important pour la RCA pour voir comment adapter la technologie auprès des producteurs centrafricains.

« Ce forum est très important par ce qu’il permet de coaliser avec les partenaires aux développement pour voir dans la mesure du possible comment nous devons faire arriver la technologie auprès des producteurs », a-t-il expliqué.

Le forum qui s’est ouvert, intervient après un atelier de formation des chercheurs, enseignants chercheurs et spécialiste de vulgarisation à l’université de Bangui du 21 au 22 juin dernier.

Une opportunité pour les parties prenantes de voir ce qui a été déjà fait en terme de recherche au pays, montré les contrainte et l’expérience des technologies innovantes qui a permis de réduire les pertes post-récoltes, poursuit-il.

Le forum a rassemblé plus de 30 enseignants chercheurs de l’université de Bangui, membre du consortium Universitaire qui rassemble 6 universités dans cette nouvelle approche. Notamment l’université d’Etat de Michigan, université de Perdue aux Etats-Unis, université Cheik Anta-Diop de Dakar au Sénégal, Université de Maradi au Niger et Université de Bangui en Centrafrique.

Il faut noter par ailleurs que le secteur agricole représente 54% du Produit Intérieur Brut en République Centrafricaine. D’où le nouveau système de stockage de ces produits est vraiment important pour réduire les pertes.

A l’initiative de ce consortium, un sac PICS sans produit chimique a été créé et mise en service depuis 2007 visant à conserver et stoker sans risque les récoltes contre les attaques des insectes ravageurs. Le sac PICS est aujourd’hui utilisable dans plus de 35 pays au monde.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires