RCA: attaque de Dimbi, au moins 12 rebelles de l’UPC tués par les FACA

0
514
Certains éléments des FACA basés à Dimbi

 Par Erick NGABA

Bangui 3 juillet 2022—(Ndjoni Sango): C’est à l’aube de ce dimanche, 5h du matin au jour de sabbat, que les rebelles et mercenaires de l’UPC d’Ali Darrassa ont choisi d’attaquer la ville de Dimbi située dans la préfecture de la Basse-kotto, au centre-est de la RCA. La riposte des forces armées centrafricaines (FACA) ayant bénéficié de l’appui de leurs alliés russes, n’a pas tardé à foudroyer ces assaillants qui ont subi des pertes en vies humaines et matérielles dans leur débandade vers la brousse.

« La ville de Dimbi est à notre contrôle, après l’attaque de ce matin par ces malfrats. Ils ont eu chaud et ont pris fuite après 2h et demi de combat. Nous sommons au contrôle de la ville depuis 11h. On se maintient toujours et faire face jusqu’au bout », indique un élément des FACA joint par la rédaction de Ndjoni Sango, sous couvert de l’anonymat.

De sources locales, le bilan de l’attaque fait état d’au moins 13 morts dont 12 rebelles tués, un élément des FACA et deux autres blessés au cours de cette attaque rebelle dans la ville de Dimbi. L’assaut des rebelles a été lancé vers 5 heures du matin contre les positions des FACA basées à Dimbi.

A la surprise de la population, des armes lourdes et légères ont fait réveiller toute la ville à l’aube du matin. Pris de panique, bon nombre de la population civile a pris la fuite pour se masse dans les locaux de l’Ecole fondamentale 1 de Dimbi.

Pendant ce temps, les FACA ont poursuivi le ratissage pour prendre dessus le contrôle de la ville. Selon certaines sources, un renfort de leurs alliés russes par voie aérienne a été aussitôt déployé depuis les villes périphériques de Dimbi.

Pour l’heure, la ville qui était à l’aube du dimanche 3 juillet sous les menaces d’attaque rebelle, est revenue au calme sous un dispositif renforcé des forces armées centrafricaines déterminées à éradiquer la présence des groupes armés dans les localités reculées du pays.

Depuis ces derniers temps, les forces armées centrafricaines font face à une série d’attaques surprises des rebelles dans plusieurs localités du pays, notamment au centre-Est du pays.

En dépit de moyens limités du fait de l’embargo de l’ONU sur les armes, les FACA arrivent toujours avec bravoure et détermination à bout de leur objectif, celui de défendre les régions du pays et protéger la population face aux multiples menaces des groupes armés et mercenaires en quête du territoire libre et de biens matériels.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires