La RCA lance sa cryptomonnaie, le « Sango Coin » comme monnaie légale

0
310
Sango coin

Par Erick NGABA

Bangui 4 juillet 2022—(Ndjoni Sango) : Sur l’initiative du président Faustin Archange Touadera, une visioconférence sur le lancement officiel de la cryptomonnaie propre à la République centrafricaine a lieu ce dimanche. Sango Coin, c’est le nom de bitcoin voulu par chef de l’état centrafricain qui voit par là un rêve qui changera la vie de la population qui vit sous le seuil de la pauvreté.

La visioconférence a réuni le président centrafricain avec les quatre ministres clés de son gouvernement notamment des finances, de l’économie numérique, des grands travaux, et des investissements, ainsi que de quatre experts internationaux du blockchain.

« C’est un moment de l’histoire, du rêve d’un président pour la reconstruction de la République centrafricaine. La cryptomonnaie est révolutionnaire. Elle va démocratiser la démocratie et mon rêve est de voir que le Centrafricain puisse bien vivre sur son sol », c’est l’extrait de l’intervention vidéo du chef de l’Etat centrafricain qui espère voir son Projet Sango procure le bonheur à la Centrafrique.

La cryptomannaie a été adoptée en avril dernier comme monnaie légale dans le pays. Son lancement ce dimanche marque un pas déterminant dans le projet de transformation du système monétaire de la Centrafrique, pays ravagé par les violences armées.

En mai dernier, un mois après l’adoption de la cryptomonnaie, un groupe d’experts internationaux était invité à Bangui pour animer une conférence débat sur la crypto-monnaie, afin d’édifier les opérateurs économiques, et les universitaires à approfondir leurs connaissances sur le Bitcoin.

D’après le Président du Conseil économique et social de la Centrafrique, Alfred TaÏnga Poloko, qui lancé cette conférence, les échanges avec les experts permettent à la population centrafricaine d’apprécier l’utilisation de cette monnaie numérique.

Pour la présidence de la République centrafricaine, le projet Sango est un catalyseur pour valoriser économiquement les nombreuses ressources naturelles du pays.

En lançant le projet Sango, la République centrafricaine devient le premier pays d’Afrique et le deuxième pays au monde après le Salvador à officiellement adopter le bitcoin comme monnaie légale pour les échanges commerciaux.

Aussi, le projet Sango coin permet de transformer l’île des singes à côté de Bangui, en une cryptocité où des infrastructures modernes comme des hôpitaux, des écoles entre autres.

Ce projet est initié après le pays fait face à des sanctions financières de la part de ses partenaires financiers notamment l’Union européenne, la France, et les institutions de Brettons-Wood, du fait de l’influence russe dans le pays.

4.7 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires