RCA: le collectif « Touche pas à ma Constitution » condamne les attaques rebelles et apporte son soutien aux FACA

0
127
Bossangoa-ndjoni-sango-centrafrique
Les FACA dans la ville de Bossangoa/ image pour illustration

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N°004/2022

Depuis un certain temps, le Collectif « Touche pas à ma Constitution » constate une nouvelle flambée des actes de violences et des différentes attaques menées par les rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC) contre les Forces de défense et sécurité centrafricaine.

La nature de ces attaques perpétrées contribue à enfreindre le processus de paix et la sécurité. Non seulement, la situation humanitaire dans notre pays présente un tableau sombre, mais la population civile vivant dans ces zones ravagées par dits conflits sont retranchées dans la brousse, ce qui démontre à quel point l’insécurité alarmante fait basculer notre pays dans une crise inédite de gouvernance.

Par ailleurs, il a été donné de constater que lors des expéditions militaires menées par les rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC), la population civile est également prise pour cible. De même, nos Forces de défense et sécurité sont parfois blessés et tombées sur le champ d’honneur.

Fort de tout ce qui précède, le collectif « Touche pas à ma Constitution » apporte son soutien indéfectible à nos Forces de défense de sécurité qui mènent une lutte sans relâche au prix de leur vie pour combattre les bandes armées, tout en condamnant l’ensemble de crimes de guerre commis par la Coalition des patriotes pour le changement (CPC).

Le collectif exhorte, la Communauté Internationale à travers la MINUSCA d’appuyer sans condition nos Forces de défense et sécurité et leurs alliés d’utiliser tous les moyens légaux pour restaurer la paix et la sécurité dans la localité de Ouadda-Djallé et autres.

Pour finir, le Collectif, dénonce la fuite de responsabilité du gouvernement centrafricain dans ce drame sécuritaire, souhaite d’une part, un bon rétablissement aux blessés et d’autre part, présente ses sincères condoléances aux familles des victimes.

Fait à Dakar, le 02/07/2022

Le Porte-parole

Charles MASSI

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires