RCA: le monument «E bata siriri na Béafrica», un lieu touristique qui attire le public

0
116
Monument Ti bata siriri na Beafrika @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Prince Wilfried NZAPAOKO           

Bangui 5 juillet 2022—(Ndjoni Sango) : Le monument « E bata siriri na Béafrica », en langue nationale centrafricaine le Sango, inauguré le 29 novembre 2021 par le chef de l’Etat Faustin Archange Touadera, est devenu un lieu très fréquenté par le public. De plus en plus, le public attirant témoigne sa gratitude aux forces alliés russes et rwandaises aux côtés des FACA qui se sont combattues avec bravoure et détermination en mettant hors de danger les groupes rebelles de la CPC.

Le lieu emblématique dénommé « préservons la paix en Centrafrique » en sango « E bata siriri na Béafrica», situé à côté de l’université de Bangui, devient de plus en plus attirant. Des filles et fils du pays que ça soit des élèves, étudiants et autres catégories de personnes venues de différents arrondissements de Bangui et aussi des étrangers qui viennent prendre des photos de souvenirs pour marquer leur présence à cet endroit historique.

Autour de ce monument, on observe les forces alliées russes et les Forces armées centrafricaines qui protègent une femme avec deux enfants. Cette image atteste la bonne volonté et le sacrifice des forces alliées et les FACA de protéger la population civile durant conflit armé que le pays a connu.

Des gerbes de fleurs déposées aux alentours de ce monument qui aujourd’hui est devenu un grand lieu de rassemblement pour le soutien indéfectible aux FACA et aux forces alliées russes et rwandais.

« C’est une fierté pour moi de venir prendre des photos autour de ce monument. Je tiens vraiment à remercier nos forces alliées russes et nos Faca qui nous ont défendu lors de ces crises. Et je rends également un hommage à nos braves guerriers qui étaient tombés sur les champs de bataille durant cette crise », a témoigné Christ, un citoyen lambda.

Rappelons que ce monument qui a été construit et inauguré le 29 novembre 2021, vient immortaliser l’engagement des forces coalisées FACA, Russes et Rwandaises dans le combat de libération de la RCA des mains des groupes armés. Ce monument est devenu un lieu touristique par excellence pour les Centrafricains et les visiteurs étrangers.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires