RCA : une patrouille des FSI dans Bimbo 2 pour rafler les taxi-motos illégaux

0
112
Centrafrique-Police-Ndjoni-Sango
La police centrafricaine en patrouille dans la ville de Bangui@Erick Ngaba

Par Fofito Mattas

Bangui 13 juillet 2022—(Ndjoni Sango): Plus d’une trentaine des motos ont été saisies dans la nuit du 11 juillet par les Forces de sécurité intérieure lors d’une patrouille dans la localité de Bimbo 2. Cette opération, selon le chef de patrouille du secteur, fait suite à un communiqué interdisant aux conducteurs des mototaxis de ne plus circuler au-delà de 19h à causes des multiples cas de braquages dont ils sont victimes.

Aux environs de 20 heures, plus précisément au marché foyer de la charité et la ruelle qui mène au quartier Plateaux dans la commune de Bimbo 2, une patrouille des Forces de sécurités intérieures qui sillonnaient les voies a confisqué plus d’une trentaine des motos taxis. Ces conducteurs des engins à deux roues semblent ne pas être au courant des nouvelles directives édictées par les autorités compétentes.

Tel est le cas de certains conducteurs des mototaxis qui ont du vent en poupe. Selon certaines infos qui nous aient parvenu, les secteurs de Bimbo 2 à savoir les quartiers Plateaux, Padré-Pio et autres sont les zones le plus fréquentées par les braqueurs qui tuent et emportent ces engins à deux roues.

Ces cas de braquage armés sont les plus récurrents ces derniers temps occasionnant la mort prématurée des jeunes qui se battent jours et nuits pour avoir leur pain quotidien.

« Nous avions sillonnés cette zone pour le bien de la population. Les motos braquées lors des forfaits des braqueurs sont mises en circulation et pour ce faire, nous devrions procéder à l’arrestation de ces engins afin que les propriétaires puissent présenter leurs cartes grises pour les récupérer. Ceux qui n’ont pas les papiers légaux vont devoir les prouver si réellement ces motos sont à eux »,  a fait savoir le chef de patrouille qui préfère garder l’anonymat.

Nul n’est censé ignoré la loi : « Ces patrouilles doivent être effectives et pour cela, il nous faut les moyens de déplacement pour se rendre utile en cas d’intervention. Les conducteurs de mototaxis doivent savoir qui leur a interdit de rouler au-delà de 19h. Ceux qui ne respecteront pas ces consignes seront dans l’obligation de voir leur motos confisquées car nul n’est au-dessus de la loi », a-t-il souligné.

« Je n’ai pas fait exprès de rouler jusqu’à 20 heures. Ce ne sont pas tous les conducteurs de mototaxis qui écoutent la radio. C’est maintenant que je viens d’apprendre cette nouvelle qui nous interdit de circuler jusqu’à 20 heures. Je sais que c’est pour notre bien mais je promets de ne plus briser cette règle », a promis Junior un conducteur de mototaxis de Bimbo 2.

Signalons que bon nombre des conducteurs de mototaxis sont plus proches de leurs bureaux respectifs où ils sont adhérés. Pour cela, il est préférable que les responsables du bureau des associations des conducteurs de mototaxis puissent avoir cette note afin de faire une large diffusion.

Cela permettrait à ces conducteurs des engins à deux roues d’être mieux informés vu que la plus part ne suivent pas les ondes nationales pour être à la portée des informations les concernant.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires