RCA: un conseil des ministres extraordinaire sur la révision constitutionnelle

0
311
Le président centrafricain Faustin Archange Touadera

Par Fiacre SALABE

Bangui 23 Juillet 2022 – (NdjoniSango) : La loi mère prévoit la convocation par le chef de l’Etat, de la tenue du conseil des ministres extraordinaire, lorsque les circonstances et l’urgence l’obligent. Ces circonstances et l’urgence de l’heure qui animent le débat en RCA ces derniers temps sont la question de la modification de la constitution soutenue par plusieurs mouvements et associations, ainsi que plusieurs députés de la majorité présidentielle.

Ce projet de modification de la constitution ne cesse de couler l’encre et les salives au sein de la cité. C’est pour cette raison que le président de la République professeur Faustin Archange Touadéra a convoqué en urgence ce conseil des ministres extraordinaire, pour se pencher sur la question de la modification de la constitution centrafricaine afin de situer l’opinion publique.

La question de la modification de la constitution du 30 mars 2016 continue de raviver l’actualité en République centrafricaine. Le projet suit sa procédure en ce moment au niveau de l’exécutif centrafricain.

C’est ainsi que le chef de l’Etat, Faustin Archange Touadéra, a réuni les membres de son gouvernement pour donner leurs avis sur la problématique de ce changement constitutionnel, lors de ce conseil des ministres convoqué en urgence le mercredi 20 juillet 2022.

L’urgence de la convocation de ce conseil des ministres pour Faustin Archange Touadéra, vise à recueillir l’avis du gouvernement sur ce sujet. Que va-t-il ressortir de ce conseil de ministres extraordinaire ? Le gouvernement serait-il favorable sur l’aspect de la modification de la loi mère du 30 mars 2016, qui contient des carences et ne reflète pas la réalité de la République centrafricaine ?

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires