RCA: les autorités Bimbo 3 appellent à une aide humanitaire pour les victimes des inondations

0
34
Les sinistrés des inondations de Bimbo 3 @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 25 juillet 2022—(Ndjoni Sango) : La grande pluie torrentielle qui a causé d’énormes dégâts collatéraux dans plusieurs quartiers de Bangui, dans la nuit du jeudi au vendredi a mis en alerte les autorités locales. Tel est le cas de la commune de Bimbo 3 où plusieurs familles vivent dans des conditions difficiles avec le manque des moyes de subsistances, de couverture, des nattes et des médicaments pour leur survie.

Plus d’une centaine de ménages venant du quartier Foyer de la paix, Boeing, Pinguèlè, Kpangaba et leurs environs sont logés depuis le vendredi 22 juillet 2022 dans les locaux de l’établissement scolaire KOKORO 3.

Ces nombreuses familles sans abris dont leurs maisons et leurs biens ont été détruits par la grande pluie diluvienne sont toujours à l’écoute d’une quelconque solution afin qu’ils puissent regagner leurs maisons respectives et reprendre leurs activités.

A première vue, lorsqu’on sillonne les différentes salles de classes où sont logés ces sinistrés, on constate que les personnes âgées, les enfants et les femmes sont les plus touchés.

Ils manquent de moyen de se couvrir dans le froid, les enfants et les nourrissons en manque de vêtements et plus pire encore, les personnes âgées qui sont aussi dépourvue de tout à cause de la pluie qui a tout détruit chez eux. Même son de cloche dans certains quartiers.

« Nous dormons sur des bâches avec nos enfants depuis la nuit du jeudi au vendredi 22 juillet 2022. Nous manquons non seulement de quoi à dormir confortablement, mais aussi de médicaments vu la température actuelle avec cette pluie qui continue de faire des dégâts. On n’a pas pu évacuer nos affaires à temps à cause de l’effondrement de notre maison. L’urgence était tout d’abord de sauver les enfants et les biens matériels plus tard mais hélas ! », a déploré Elisa Tinou habitante du quartier Pinguèlè, l’une des victimes des inondations.

Pour Claude Valentin Déréfio, chef du quartier Cité de la paix centre, il lance un appel aux autorités compétentes pour une aide d’urgence à l’endroit des familles en détresse dans sa localité.

«En tant qu’autorité locale, c’est une obligation pour moi de me déplacer pour venir auprès de ces victimes afin de les soutenir en les trouvant rapidement un abri par le concours de mes collègues chefs de quartier et la bonne foi du Directeur de l’école qui a accepté de nous ouvrir les salles de classe pour loger ces familles. Je lance un vibrant appel à l’endroit des autorités centrafricaines plus précisément aux ministres de l’action humanitaire et celle de la promotion du genre, de la protection de la femme et de l’enfant de vite secourir cette population désespérée à cause de la grande pluie diluvienne qui a frappé sur Bangui », a-t-il lancé.

Rappelons que la grande pluie a fait plusieurs victimes et des dégâts collatéraux en République centrafricaine. Ceci est dû à défaut des caniveaux qui ne sont pas encore creusés dans certains quartiers de Bangui.

A cela s’ajoute aussi le comportement déplorable de certains compatriotes qui continuent de vider les ordures ménagères dans ces caniveaux. Ce qui a fait que ces canaux une fois remplis des ordures ne peuvent plus circuler librement et débordent dans les quartiers avec des inondations provoquant l’effondrement de certaines maisons.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires