RCA: réponses d’urgence du gouvernement aux sinistrés d’inondations à Bangui

0
90
Des kits de réponses d'urgence du gouvernement centrafricain aux sinistrés des inondations à Bangui, juillet 2022

Par Erick NGABA

Bangui 25 juillet 2022—(Ndjoni Sango) : Aussitôt un jour après la pluie diluvienne avec une forte inondation ayant causé des dégâts dans la ville de Bangui et ses environs, le gouvernement à travers le ministère de l’action humanitaire s’est mobilisé avec ses partenaires pour apporter des réponses d’urgence aux victimes de cette catastrophe naturelle. Ainsi, la ministre de l’action humanitaire, Virginie Bakoua, par l’entremise des députés des circonscriptions touchées, a procédé à la distribution des kits à environ 3000 ménages affectées par les inondations.

C’était le samedi dernier, un jour après la pluie diluvienne sur la capitale centrafricaine, que le gouvernement a commencé à assister les sinistrés de ces inondations. Ceci suite à un travail d’identification des personnes affectées dans différentes localités de Bangui et ses environs.

A cet effet, les sinistrés ont bénéficié des kits qui leur permettent dans un premier temps de s’installer dans des conditions d’hygiène appropriés. Il s’agit des couvertures, des nattes, des ustensiles de cuisine, et des vivres.

« Les donnes que nous récoltons auprès des députés de différentes localités qui étaient déjà sur le terrain pour recenser les sinistrés, nous permettent d’apporter des réponses d’urgence. Cela se fait secteur par secteur pour appuyer les personnes touchées par ces catastrophes naturelles », a expliqué la ministre centrafricaine de l’action humanitaire, Virginie Baikoua.

Un comité de crise liée aux catastrophes naturelles a été créé suite aux inondations de 2019. D’après la ministre de l’action humanitaire, le comité permet au gouvernement d’établir la cartographie des dégâts causés par les inondations afin d’apporter une réponse globale. D’après Virginie Baikoua, ll sera question de trouver une solution durable à ces phénomènes d’inondations.

Il s’agit pour le membre du gouvernement des travaux de réhabilitation des infrastructures routières notamment les ponts, la canalisation, le traitement des puits endommagés ainsi que des latrines « afin de prévenir les risques de maladie ».

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires