RCA: levée de l’embargo sur les armes, un grand pas franchit

0
91
emgargo-ndjoni-sango-centrafrique
Vote au Conseil de sécurité de l'ONU

Par Erick NGABA

Bangui 1er août 2022—(Ndjoni Sango) : C’est une victoire diplomatique que les autorités centrafricaines ont obtenu le vendredi dernier avec l’aide des pays amis la levée de l’embargo sur les armes à destination de la République centrafricaine. La levée de cette sanction injustifiée de l’ONU sur les restrictions des armes permet ainsi au gouvernement centrafricain de doter ses forces régaliennes à des moyens qu’il faut afin de faire face aux multiples défis sécuritaires de l’heure.

Après des discussions intenses le vendredi 29 Juillet 2022sur le projet de Résolution présenté et adopté par le Conseil, à 10 voix contre 5 abstentions, le Conseil de sécurité de l’ONU a levé l’embargo sur les armes sur les forces de sécurités de la République centrafricaines. Plus de limitation d’accès à certaines catégories d’armes, si l’on utilise le terme employé par la ministre centrafricaine des affaires étrangères, Sylvie Baipo Témon sur sa page Facebook officielle.

Désormais, la République centrafricaine aura l’accès aux armes sans besoin d’approbation du Conseil de Sécurité, à travers le Comité des Sanctions. Il suffit juste d’une notification en avance de l’arrivée des armes.

Pendant ce temps, la résolution adoptée maintient l’embargo sur les armes aux groupes armés qui continuent de piller les ressources naturelles du pays, tuer et violer les civils et aussi s’opposer à l’autorité de l’Etat de s’installer sur l’ensemble du territoire national.  Par ailleurs, la résolution adoptée maintient les sanctions sur le gel des avoirs et la circulation des personnes sous liste des poursuites onusiennes.

A ce niveau la République centrafricaine avec l’appui de ses amis, franchit un grand pas dans sa diplomatie menée depuis près de 10 ans auprès de l’ONU pour obtenir la levée de cette sanction. C’est pourquoi dans son speech devant les membres du Conseil, la ministre centrafricaine des affaires étrangères, Sylvie Baipo Témon a déclaré que cette résolution adoptée en l’état est une avancée significative, même si elle n’est pas satisfaisante pour la RCA, car elle a estimé que ce projet ne répond pas à la demande légitime de la RCA de levée totale. Car, la résolution maintient sous tutelle la RCA à la barre du Conseil de Sécurité.

De ce fait, la RCA a encore un an pour se libérer totalement de l’embargo de l’ONU imposé sur les armes depuis 2013 dès la prise de pouvoir par l’ex coalition rebelle de la Seleka.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires