RCA: les FACA de plus en plus actives face aux menaces sécuritaires

0
320
Les commandos parachutistes des FACA lors de la parade militaire le 13 Août 2022 au camp Kassaî @crédit photo Marly Pala

Par Arsène OUESSEBANGA

Bangui 16 août 2022—(Ndjoni Sango): La reconquête de certaines zones dites rouges, la restauration de l’autorité de l’Etat dans la plupart des localités par les forces de défense et de sécurité, sont des actions que l’on peut observer ces temps-ci. Et ceci, sous les instructions fermes du chef de département de la défense et de la structuration de l’armée, Rameaux Claude Bireau, qui veille sur la politique de la défense nationale prônée par le président Faustin Archange Touaddera.

La RCA est un Etat souverain comme tout autre Etat au monde. Elle a son armée gouvernementale qui assume la protection des populations civiles face à des dangers sécuritaires qui surgissent.

Mais, cette armée a à un moment, éprouvé d’énormes difficultés en ce qui concerne sa mission de protection. Ceci, à cause des crises militaro-politiques à répétition, qui a occasionné la prolifération des armes entre les mains des bandits civils qui répandent dans la plupart des localités du pays.

C’est pourquoi, l’embargo a été mis sur les armes à destination du pays. Aujourd’hui, on se rend compte de sérieux changement dans le système de défense après le putsch manqué de la CPC au début du mois de janvier 2021.

C’est ce que constatent certains citoyens, dont Josué-Aristide Kamadomo : « Je suis fier aujourd’hui de crier sur tous les toits au nom de l’armée de mon pays à cause de leurs actes de bravoure. Car, il y avait un certain temps où nous nous croyons être sans défense, faute de la non-opération de notre armée. Ce qui a provoqué le déplacement par millier, des populations civiles. Mais en ces temps-ci, on se rend compte de la montée en puissance de nos forces de défense et de sécurité et leurs opérations menées sur la quasi-totalité de l’étendue du territoire. Ce qui garantit le retour de l’autorité de l’Etat dans les préfectures de la RCA. Nous remercions sincèrement le Président Touadera et son ministre de la défense Claude Rameaux Bireau pour leurs efforts par rapport à la reconstruction de l’armée et nous souhaitons que cela puisse se pérenniser afin de garantir un lendemain meilleur de la RCA », a-t-il martelé.

Aujourd’hui, les localités du pays sont calmes grâce la présence constante des FACA déployées dans la quasi-totalité du territoire du pays. Ce constat intervient suite à la montée en puissance des FACA qui mènent des opérations dans les préfectures du pays et du recrutement par année, des éléments pour intégrer les rangs de l’armée pour la représentativité les régions du pays.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires