RCA: les députés votent par acclamation la loi sur la traite des humains

0
88
Vote au parlement @crédit photo Cyrille Yapendé

Par Marly Pala

Bangui 1er septembre 2022—(Ndjoni Sango) : En vue de juger et condamner les actes d’exploitation des personnes humaines en République centrafricaine, l’Assemblée nationale a adopté par acclamation, la loi visant l’interdiction de la traite des personnes humaines dans le pays. Le vote a eu lieu le mercredi 31 août à l’hémicycle de l’Assemblée nationale à Bangui.

La République centrafricaine est l’un des pays où l’exploitation de l’homme par l’homme connaît une montée progressive. Bien que des mécanismes de protection des droits humains et de libre circulation soient mis en place, cette pratique est loin d’être oubliée par certains centrafricains et même des étrangers qui séjournent dans le pays.

C’est pourquoi, après plusieurs moments d’échange, les parlementaires ont voté par acclamation, la loi interdisant la traite des humains en République centrafricaine. Ce qui est une satisfaction pour la plupart des citoyens dont Jean-Noël Gazayolo, administrateur civil qui en profite pour rappeler certains faits de la traite des humains.

« Si une loi interdisant la traite des humains venait à être adoptée dans le pays, c’est évidemment un sujet de satisfaction. Car, beaucoup de faits se sont produits dans le pays parmi lesquels, l’exploitation des êtres humains pour des fins personnelles et où, aucune sanction n’est prononcée. Donc cette loi est la bienvenue afin de protéger les faibles qui se sont faits exploités par les forts et qu’aucune mesure n’est appliquée. Mais le grand problème est la mise en application de cette loi. Nous voudrions que les autorités centrafricaines appliquent cette loi afin de permettre à de nombreux centrafricains qui souffrent en silence de se sentir libre », a-t-il apprécié.

Ce vote de loi interdisant la traite des personnes humaines en République centrafricaine, intervient au moment où le pays fait à une montée excessive des formes d’exploitation de l’homme et que la promulgation dans un délai court par le Président de la République, sera bénéfique pour la population.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires