RCA: le front républicain appelle à un meeting ce 4 septembre

0
103
Les leaders du front républicain en conférence de presse @crédit photo Kizer Maidou (Août 2022)

Par Kizer MAÏDOU

Bangui 2 septembre 2022-(NDJONI-SANGO) : Les réactions autour de la modification de la constitution ne cessent de se multiplier. Apres la mobilisation ratée d’une frange de l’opposition le weekend dernier pour s’opposer au projet de la modification de la loi mère, c’est le tour du front républicain d’appeler à un grand meeting de vérité le dimanche 4 août 2022 sur le terrain de l’UCATEX.

L’annonce de ce meeting de vérité a été faite par le coordonnateur du front républicain Héritier Rodolphe DONENG au cours d’un point de presse animé le mercredi 31 août 2022 à Bangui. Selon ce dernier, ce meeting est un rendez-vous idéal pour débattre des sujets de grandes importances relatives  à la modification de la constitution du 30 mars 2022.

A en croire Héritier Rodolphe DONENG, cette démarche est une initiative citoyenne visant à demander la révision partielle ou la réécriture d’une nouvelle constitution centrafricaine.

Il est donc important de repartir vers la population pour leur communiquer sur cette démarche et de corriger l’information qui selon lui est trompeuse organisée par un groupe de conservateurs.

« Nous nous sommes rendus compte que sur le terrain que y’a trop d’allégation mensongère sur la constitution de 30 Mars par un groupe de conservateur constitué de bon nombre de leaders de l’opposition. Ils ont été à l’UCATEX pour diffamer et faire des interprétations erronées de l’article 152 de la constitution, de la rétroactivité de l’article 154. Donc il est temps maintenant pour nous de repartir à la base leur expliqué de manière linéaire »

A travers ce meeting le front républicain attend convaincre la population sur le projet de la révision de la constitution Centrafricaine à travers une grande mobilisation. Les grandes orientations de cette démarche seront données lors de ce meeting dit de vérité prévue pour le 4 Septembre prochain sur le terrain de l’UCATEX.

Selon le front républicain, la constitution du 30 Mars 2016 a un caractère discriminatoire. Ce qui constitue l’un de leurs points de revendication pour la révision ou l’élaboration d’une nouvelle constitution.

Rappelons, par un décret, le président de la République, Faustin Archange Touadera, a mis en place un comité qui sera chargé de la rédaction de la nouvelle constitution. C’est la guéguerre autour de la loi mère en Centrafrique.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires