RCA: ONU Femmes plaide pour l’implication les femmes dans le développement économique

0
29
Café débat sur l'autonomisation de la femme à Bangui @crédit photo Marly Pala (septembre 2022)

Par Marly Pala

Bangui 12 septembre 2022—(Ndjoni Sango) : En vue d’impliquer les femmes dans le processus de développement économique, l’ONUFEMMES organise la deuxième édition du café genre sur le thème « La place des femmes dans le processus de transformation de l’économie centrafricaine ». La rencontre a eu lieu le vendredi 9 septembre 2022 dans la salle de réunion du Conseil Economique et Social, en présence de plusieurs personnalités gouvernementales et représentants de certaines institutions.

La démographie de la République centrafricaine démontre que les femmes sont majoritaires que les hommes. Mais celles-ci ne sont pas très représentées dans les instances de prise des décisions à cause de la non-application de la politique parité genre. Malgré des avancées notables enregistrées ces dernières années dans le pays, l’égalité entre l’homme et la femme est loin d’être atteinte.

C’est pourquoi l’ONUFEMMES qui est l’une des organisations des Nations-Unies en partenariat avec le gouvernement centrafricain, a organisé des rencontres genres afin de favoriser l’implication des femmes dans le processus de développement du pays.

Selon Marguerite Ramadane ministre de la promotion du genre et de la protection de la femme, les femmes ont beaucoup à faire pour contribuer au développement : « En Centrafrique et de par le monde, les femmes sont plus nombreuses que les hommes, mais malheureusement, elles sont très peu représentées dans les instances des décisions et dans les entreprises. D’où l’importance d’organiser des rencontres d’échanges pour permettre aux femmes de s’exprimer. Donc, je remercie cette initiative et je souhaite à ce qu’il y ait un suivi après ces questions du genre », a-t-elle déclaré.

Une occasion pour Salvatore Nkurunziza, représentant pays de l’ONUFEMMES, de préciser les axes de ladite organisation et remercier le gouvernement: « L’ONU Femmes plaide pour l’équité du genre et l’autonomisation de la femme et intervient sur quatre grands axes, parmi lesquels, l’autonomisation économique et la participation des femmes dans les instances. Et aujourd’hui, nous saluons les efforts du gouvernement et des institutions gouvernementales qui nous offrent cette opportunité pour procéder à ce cadre d’échanges combien important pour l’amélioration du statut de la femme et son implication dans la croissance de l’économie nationale et de la communauté », a-t-il articulé.

Cette deuxième édition du café genre est une occasion pour les participants de débattre sur les questions importantes, concernant l’état des lieux de la place que les femmes occupent dans le monde des affaires et du secteur privé en République centrafricaine.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires