RCA : « Il n’existe aucun obstacle à la réécriture de la nouvelle constitution », Evariste Ngamana du MCU

0
47
Les cadres du MCU dont Evariste Ngammana en conférence de presse à l'hôtel Ledger de Bangui @crédit photo Erick NGABA

Par Erick NGABA

Bangui 13 septembre 2022—(Ndjoni Sango): Pour le Mouvement Cœurs Unis (MCU) qui vient de clarifier sa position pour la démarche d’une nouvelle constitution en République centrafricaine, à travers une conférence de presse tenue le samedi dernier par son porte-parole, Evariste Ngamana, il n’y a aucun obstacle à ce projet en cours.

La polémique au tour de la constitution continue d’alimenter le débat politique en République centrafricaine. Du côté de l’opposition et de la majorité présidentielle, les avis sont divergents et les bras de fer ne font que commencer pendant que la procédure de la rédaction d’une nouvelle constitution suit son cours.

Le MCU, parti au pouvoir, affiche clairement sa position pour soutenir le projet devant permettre au pays de se doter d’une nouvelle constitution. La procédure est en cours et rien ne peut l’arrêter. C’est ce qu’a fait savoir le rapporter général et porte-parole de ce parti au pouvoir.

« Cette conférence de presse vise exclusivement à affirmer solennellement le soutien du MCU au projet de la réécriture de la nouvelle constitution en lieu et place de proposition de révision de certaines dispositions de la constitution de 30 mars 2016, initiée par l’honorable Brice Kevin Kakpayen, député de M’baîki 1. Il n’existe aucun obstacle à la réécriture de la nouvelle constitution centrafricaine. Le MCU réaffirme solennellement son engagement à œuvrer sans relâche pour permettre au peuple centrafricain, fruit de l‘expression de sa volonté souveraine », a déclaré Evariste Ngamana.

De son avis, la réécriture d’une nouvelle constitution émane de la volonté du peuple centrafricaine, si bien que, juridiquement et politiquement, aucune institution ne saurait empêcher la procédure.

Aujourd’hui, la procédure de doter le pays d’une nouvelle constitution suit son cours pour aboutir à un referendum constitutionnel. A cet effet, le président de la République à travers un décret a mis en place un comité de rédaction de cette nouvelle constitution

. Pendant ce temps, l’opposition a saisi à travers une requête la cour constitutionnelle pour annuler ce décret présidentiel mettant en place le comité de rédaction de la nouvelle constitution et que le verdict de la cour y relatif est attendu.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires