RCA: le gouvernement suspend les activités de l’agence de transport « Avenir de Centrafrique »

0
138
Les bus de l'agence Avenir de Centrafrique durant un voyage sur le corridor Bangui Garoua-Boulaye en septembre 2020 @crédit photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 13 septembre 2022—(Ndjoni Sango) : Par une décision du ministère des transports, le gouvernement suspend jusqu’à nouvel ordre, les activités de l’agence de transport des personnes « Avenir de Centrafrique ». Cette décision tombée le lundi 12 septembre 2022, fait suite à des accidents mortels récurrents occasionnés par les bus de transports de l’agence.

« Sont suspendues à titre provisoire pour cause d’accidents récurrents et graves, les activités des transports terrestres de personnes de l’agence dénommée Avenir de Centrafrique sur toute l’étendue du territoire nationale jusqu’à nouvel ordre », indique une décision du ministère des transports dont la rédaction de Ndjoni Sango s’est procuré une copie.

Pendant la période de suspension de ses activités, l’agence de transport est soumise, d’après cette décision, à une inspection administrative et technique du ministère de tutelle assortie des recommandations.

Ainsi, les directeurs généraux, d’abord des transports de surface, ensuite de la gendarmerie, et enfin de la police sont chargés, « chacun en ce qui le concerne de la stricte application de cette décision gouvernementale ».

Les bus de l’agence Avenir de Centrafrique sont les véhicules VIP qui desservent, en terme de transport de personnes, le corridor Bangui-Garoua Boulaye, les plus utilisés par les passagers. L’état e vétusté des véhicules et la mauvaise de conduite de ses chauffeurs entrainent beaucoup de cas d’accidents mortels sur la trajectoire empruntée.

Samedi dernier, un bus de l’agence a fait un accident sur la montagne de Kassango, à environ 90 km de Bangui la capitale, alors que le véhicule a quitté Beloko, ville frontière avec le Cameroun.

L’accident a causé la morts d’une dizaine de passagers à bord et une quarantaine de blessés graves. La suspension des activités de cette agence va certainement impacter sur le transport du corridor Bangui-Garoua Boulaye, aussi sur l’économie et l’emploi.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires