RCA: affaire détournement des panneaux solaires, des présumés auteurs aux arrêts

0
634
Des panneaux solaires détournés @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Osée Kizibanda

Bangui 20 septembre 2022—(Ndjoni Sango): Le vendredi 9 septembre dernier, une vingtaine de panneaux solaires ont été transportés par le directeur de cabinet du ministère de l’énergie et deux autres personnes qui ont été interceptés par le député de Bimbo 2. Pour nécessité d’enquête, ces derniers ont été mis aux arrêts à la Section de Recherche et d’Investigation de la gendarmerie.

La République centrafricaine éprouve de sérieuses difficultés en ce qui concerne l’électricité. Car la capacité fournie par l’institution en la charge, ne répond pas aux besoins de la population. C’est ainsi que ces derniers, des actions ont été menées par le gouvernement en vue de renforcer la capacité du courant électrique avec la construction des champs solaires par l’installation des panneaux solaires à Danzi et à Sakai.

Pendant que le gouvernement fait des efforts pour améliorer la production de l’électricité certains responsables et cadres du ministère de l’énergie brillent dans le détournement des matériels de construction de ces champs solaires.

Tel est le cas qui s’est produit le 9 septembre dernier dans la commune de Bimbo 2, où le député avait intercepté à la centrale solaire de Sakai, des panneaux solaires détournés par le directeur de cabinet du ministère de l’énergie Alain Kolongato et deux de ses collaborateurs Victor Sioboua et Christian Balcilia respectivement, directeur des énergies renouvelables et chef de service.

Signalons que lors de cette interception, les présumés détourneurs ont déclaré que ces matériels leur avaient donnés par les chinois qui œuvrent dans cette centrale. Ce qui n’a pas convaincu le parlementaire de Bimbo 2 Henri José Gbogouda qui a appelé les autorités pour vérification. Pour le moment, ces derniers sont mis aux arrêts à la SRI en attendant les enquêtes judiciaires.

Cette tentative de vol des matériels électriques, intervient au moment où les autorités cherchent par tous les moyens, de pallier au problème d’électricité qui est récurrent en République centrafricaine. Cet acte constitue un frein à l’avancement de ces travaux. Affaire à suivre…

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires