RCA: un pacte national conclu entre le gouvernement et les partenaires sociaux

0
95
Signature d'un pacte social entre le gouvernement et les partenaires sociaux à la primature à Bangui @crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 23 septembre 2022—(Ndjoni Sango): En vue de favoriser la relance du climat social et des affaires pour l’émergence de l’économie en République centrafricaine, le gouvernement et les partenaires sociaux ont signé en décembre 2019 un accord tripartite pour la stabilité sociale et le relèvement économique. Cet accord vient d’être reconduit le vendredi 23 septembre à la Primature à Bangui.

La République centrafricaine a longtemps souffert à cause des crises militaro-politiques qui y ont eu lieu et fragilisé son épanouissement. A ces crises, s’ajoutent d’autres problèmes liés à la pandémie de COVID-19 qui vient bouleverser plusieurs activités.

Pour faire face à ces défis majeurs, le gouvernement et les partenaires se sont entendus en consensus pour signer un pacte national pour la stabilité sociale et le relèvement économique.

D’après le Premier ministre, Félix Moloua, cette signature de reconduction explique le climat de confiance qu’existe entre le gouvernement et les acteurs sociaux.

«Nous sortons de là, d’un séminaire gouvernemental qui nous a permis de faire le point sur les activités de tous les secteurs. Ce qui est dans l’intérêt de la population et des travailleurs. Nous resterons toujours disponibles et disposés pour discuter, échanger et prendre en compte des propositions constructives, que nous feront, nos partenaires sociaux. Ceci, pour préserver la paix et aussi poursuivre les actions de développement, telles que promeut le Président de la République Chef de l’Etat. Car, les activités que mène le gouvernement sous la très haute impulsion du Chef de l’Etat sont de nature à améliorer les conditions d’existence de nos populations, car nous sommes à leur service », a-t-il expliqué.

Il faut souligner que l’objectif de ce pacte national est de favoriser la relance du processus de convergence, de promouvoir la paix sociale, d’instaurer un consensus national, de réaliser une croissance intégrée à travers la promotion d’une économie à forte employabilité, permettant la création de postes d’emplois décents, mais aussi de compléter au plan social, l’accord politique pour la paix et la réconciliation du 6 février 2019.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires