RCA: célébration en différé de la journée internationale de la fille à Bangui

0
27
célébration en différé de la journée internationale de la fille à Bangui @ crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 26 octobre 2022—(Ndjoni Sango) : En vue de pousser les filles à s’activer pour leur autonomie, l’ONG Plan international en partenariat avec RENAPEF et le ministère de la promotion du genre, a organisé en différé, la journée internationale de la fille, célébrée le 11 octobre de chaque année. La rencontre a eu lieu le mardi 25 octobre dans la salle de conférence du stade 20.000 places, en présence de plusieurs organisations féminines, venues de différents milieux.

La journée internationale de la jeune est célébrée le 11 octobre de chaque année. A cet effet, en République centrafricaine, le Réseau National pour la Promotion de l’Egalité des Filles (RENAPEF), en partenariat avec l’ONG Plan international et le ministère de la promotion du genre, a organisé en différé ce mardi 25 octobre dans la salle de réunion du Complexe 20.000 places, une rencontre d’échanges avec de différentes associations féminines, des élèves et groupes religieux.

Cette journée est une occasion qui permet aux jeunes filles de s’exprimer sur leurs droits et devoirs, mais aussi de réfléchir sur comment faire pour être autonomes. Selon Claudia Sénéhoulé, élève en classe de 1ère B au lycée des Martyrs, il est temps que les filles prennent leur responsabilité afin d’être autonomes et de participer au développement du pays.

«Je suis vraiment contente de savoir qu’il y a une journée dédiée pour les filles. Nous, les filles, avons beaucoup de potentialités pour développer le notre pays, mais nous ne savons pas comment nous exprimer. Et grâce à cette journée et à travers des différentes organisations qui regroupent les filles et les femmes, nous pouvons être capables de défendre nos droits et de contribuer efficacement au développement de notre pays. Je profite de cette occasion pour remercier le RENAPEF et l’ONG Plan international pour cette initiative », a-t-elle lancé.

Cette célébration en différé de la journée internationale de la fille a regroupé plusieurs organisations des femmes et filles, des associations religieuses et élèves autour de différentes thématiques et la projection des films, relatant les activités quotidiennes et la vie de foyer des filles avait accompagné cette cérémonie.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires