RCA: le préfet de l’Ombella M’poko exhorte les partenaires à investir dans la construction des centres de formation

0
45

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui, 27 octobre 2022—(Ndjoni Sango): Lors de la journée portes ouvertes du Centre de Formation Technique Armand Touaboy, dans Bimbo, le préfet de ladite localité Pascal Pamall, a saisi cette occasion pour exhorter les autorités centrafricaines et certains entrepreneurs à œuvrer davantage dans la création d’emploi dans le milieu jeune. Cette déclaration fait suite à de nombreux constats relevés liés au chômage qui mine le pays jusqu’à lors.

Il ne se passe pas un seul jour où le Centrafricain ne cesse de se plaindre de la rareté et du manque d’emploi. Cette carence des débouchés qui est inscrite dans le cahier des charges des hauts dirigeants qui ne cessent de déployer des efforts pour répondre à cette préoccupation majeure où l’avenir de la jeunesse en dépend. Ce manque d’emploi a causé d’énormes perditions qui sont entre autres : La délinquance juvénile, le banditisme et autres.

C’est dans ce contexte que l’autorité compétente de l’Ombelle M’poko Pascal Pamall, a rappelé les dirigeants Centrafricains et certains compatriotes  à mettre en place une initiative visant à donner la chance aux jeunes de se prendre en charge en embrassant une carrière.

Selon lui, la création d’emploi à travers les centres de formation permet à la jeunesse désœuvrée d’avoir un métier et abandonner le braquage, le vol et autres anomalies.

« La préfecture de Bimbo, chef-lieu de l’Ombelle M’poko est un territoire qui est vaste et encore inexploité. Il y’a lieu de construire des centres de recyclages dans les domaines tels que l’élevage et l’agriculture ; la couture ; la menuiserie et autres filières de formations qui répondent aux besoins actuel qui est la lutte contre le chômage au milieu jeune. Les qui nombreuses crises militaro-politique qui ont secoué notre pays a provoqué la chute de beaucoup des structures qui pouvaient embaucher les jeunes diplômés et aussi former ceux qui n’ont pas de qualificatifs.  Et aujourd’hui, notre pays est en train de se reconstruire petit à petit. Pour ce faire, il va falloir miser aussi sur l’entreprenariat », a souhaité Pascal Pamall, préfet de Bimbo chef-lieu de l’Ombella M’poko.

Le Centre de Formation Faustin Archange Touadera situé à Bogoura ; Centre de Formation Xavier Sylvestre Yangongo à Zilla sont entre autres les centres de formation professionnelle construits par certaines autorités centrafricaines qui forment les jeunes sur différentes filières à avoir un métier et entrer dans la vie active.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires