RCA: qu’est-ce qui fait traîner les travaux de réhabilitation des routes?

0
67
Travaux de réhabilitation d'une route de la localité de Bimbo 2 @crédit photo Prince Nzapaoko

Par prince wilfried NZAPAOKO

Bangui, 7 octobre 2022-(Ndjoni Sango): Les travaux de construction ou de réhabilitation des infrastructures routières sont les plus souvent confiés aux entreprises locales ou étrangères après un avis d’appel d’offre. Sauf que ces entreprises de BTP n’arrivent pas à exécuter les travaux de construction ou de réhabilitationdans les délais prévus. Peut-on savoir ce qui est à la cause de ces irrégularités ?

La République centrafricaine est un pays où dans certains circonscriptions les routes sont en état de dégradation avancée et nécessitent une réhabilitation pour les échanges commerciaux et la libre circulation des biens et des personnes. Pour ce faire, le gouvernement par le ministère des travaux et marchés publics ou encore les partenaires financiers confie le plus souvent ces projets de construction des infrastructures routières et autres types de construction aux entreprises nationales ainsi qu’à d’autres entreprises ou ONG qui sont spécialisées dans ce domaine d’activité.

Pour bénéficier de ce genre de projets, les entreprises sont appelées à postuler à cette offre en soumettant les documentations exigées. Par la suite, les partenaires financiers vont étudier le cahier de charges de chaque entité afin de valider le dossier et bénéficier de ce financement. Pour réaliser ces travaux, ces entreprises sont parfois obligées de faire des déviations afin de travailler librement.

Le souci est que ces travaux prennent parfois du temps et ne respectent pas Le délais exécution prévu dans le cahier des charges, si bien que les passants et les automobilistes s’interrogent sur ces retards abusifs. Selon les investigations et les constats faits auprès de ces institutions ayant gagné ce marché, plusieurs anomalies sont à la cause de ces retards. Il s’agit entre autres:

Le retard dans les procédures de décaissement des fonds par les bailleurs financiers; le retard dans l’acheminent des matériels et matériaux depuis l’extérieur en passant par la frontière; les intempéries; la pénurie de carburant; l’effectif insuffisant des manœuvres. A cela ajoute aussi le faible taux des entreprises de Bâtiment et Travaux Publics qui disposent des fonds propres comme capital social pour démarrer les travaux en attendant que le décaissement des fonds par les partenaires financiers et le non-respect des normes du business plan pour décrocher un marché public par la procédure des avis d’appels d’offres par certaines entreprises de la place.

Ces handicaps relevés font parfois perdre de marchés aux nationaux qui exercent dans le domaine du BTP. Pour ce faire, il serait mieux que ces entités puissent s’approprier des experts en Management de projet ou ceux qui sont maîtrisent le business plan afin de bénéficier des formations de recyclage pour un avenir meilleur de leurs entreprises.

Les entreprises ayant bénéficié des fonds pour les constructions diverses doivent également honorer leurs engagements en respectant les détails d’exécution des travaux afin de permettre aux filles et fils du pays de vaquer librement à leurs occupations sans être gênés par les déviations.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires