RCA: l’urgence humanitaire dépend pas seulement des ONG ?

0
21
Distribution des kits d'urgence humanitaire aux déplacés de l'école plateau par le député Henri Josée Gbogouda @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui, 17 octobre 2022—(Ndjoni Sango): Les organisations non-gouvernementales installées à Bangui et ses périphéries jouent un rôle indispensable en matière d’assistance humanitaire. Ces institutions internationales sont de plus en plus sollicitées pour être au chevet des démunies et des sinistrés.

Les nombreuses crises militaro-politiques qu’a connus la République centrafricaine, a permis l’installation d’une multitude des organisations non-gouvernementales. Ces institutions qui fonctionnent selon leur budget financé par les bailleurs, appuient les Centrafricains dans diverses assistances que ça soit humanitaire, sanitaire, logistique et financière. Leur présence devient de plus en plus importante si bien qu’on se pose la question de savoir si réellement, on doit toujours compter sur elles en cas d’un souci quelconque ?

Ces humanitaires sont parfois débordées avec les urgences à l’exemple des victimes des inondations de la pluie diluvienne qui continuent de pleuvoir actuellement. Ces personnes qui n’ont pas présentement de toit et de quoi à manger crient le plus souvent au secours auprès de ces organisations. Le gouvernement Centrafricain avec le souci géopolitique qui a provoqué un souci financier créant le déséquilibre budgétaire dans nos finances sollicite également ces ONG à le soutenir en exécutant d’autres charges.

Ces moments de turbulences jouent défavorablement au développement de la République centrafricaine. Les autorités centrafricaines sont à pieds d’œuvre pour accomplir certains projets permettant à la RCA de respirer un air nouveau plein d’innovations. Pour cela, il va falloir que ses dirigeants puissent avoir un climat sécuritaire propice pour l’exécution de ces nombreux projets. Ces charges exécutées depuis des années par les ONG devraient être celles du gouvernement et mêmes pour certains entrepreneurs nationaux si et seulement si les conditions financières étaient réunies.

Il est temps que certains compatriotes qui ignorent encore les efforts des autorités centrafricaines puissent vite reprendre conscience et de comprendre que le développement d’un pays n’est pas seulement limité à une partie des Centrafricains mais plutôt à tout le monde. Le séminaire gouvernemental présidé par le président de la République a permis de faire une évaluation sur la situation de l’heure afin de définir les urgences et les priorités.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires