RCA: et si le BRDC faisait preuve de grandeur d’esprit comme madame Darlan

0
75
Les leaders de la plateforme d'opposition BRDC à l'hôtel Ledger de Bangui @crédit photo Saprod TV

Par Prince Bouanga

Bangui 2 Octobre 2022-(Ndjoni Sango) : Alors que les opposants réunis au sein du BRDC continuent de contester le décret portant admission à la retraite de l’ancienne présidente de la Cour Constitutionnelle, l’intéressée, Danielle Darlan dans une interview exclusive accordée à Rfi affirme avoir tourné la page de la Cour Constitutionnelle et n’entend pas contester sa mise à la retraite. Une attitude honorable que devrait adopter le BRDC.

Partir à la retraite après de nombreuses années de devoirs accomplis avec dévotion et après avoir formé des élites aujourd’hui à même d’assumer la relève n’est pas un péché. Si de nombreuses voix dans l’opposition ont donné une mauvaise interprétation du décret du Chef de l’Etat allant jusqu’à le qualifier de vengeance, la désormais ex présidente de la Cour constitutionnelle, qui doit-on le rappeler est Professeure de Droit et donc juriste patentée qui connait bien les dispositions légales relatives à l’empêchement définitif des fonctionnaires de la fonction publique, elle, a compris.

Elle a donc accepté sa mise à la retraite même si elle dénonce la procédure qui a abouti à son éviction à la tête de la plus haute juridiction du pays et n’envisage pas d’entamer des procédures pour contester cette décision.

« Je conteste la façon dont j’ai été relevée de mes fonctions mais je ne compte pas retourner à la Cour Constitutionnelle. Je n’ai pas à me morfondre, j’ai tourné la page et je n’ai pas l’intention d’engager des procédures avec l’intention de retourner à la Cour Constitutionnelle » a-t-elle déclarée au micro de Radio France internationale

Il est aujourd’hui nécessaire de jeter des fleurs Danielle Darlan qui a su faire preuve d’élégance et de grandeur d’esprit même contre une décision en sa défaveur. En évitant d’entrer en confrontation avec les autorités du pays, elle se range du côté du peuple. Nos élites politiques devraient en faire de même pour l’intérêt suprême des centrafricains.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires