RCA: les préfectures de la Ouaka, Basse-Kotto et la Vakaga cibles des attaques des groupes armés

0
68
François-Bozizé-ndjoni-sango-CENTRAFRIQUE
L'ancien président François Bozizé et des éléments rebelles au nord de la RCA pour illustration

Par Alfred YEMECHIPA

Bangui, 8 novembre 2022-(Ndjoni Sango) : Ces régions de la RCA ont été ces derniers temps cibles de la montée en puissance des violences perpétrées par les groupes armés qui troublent la quiétude des habitants et les autorités de ces différentes localités. La situation s’empire de jour au  jour et devient préoccupante dans ces villes.

Les populations civiles font face à des tueries, des braquages qui sont devenus les modes d’opérations de ces hommes crapuleux qui pensent défier les Forces Armées Centrafricaines à travers les actes crapuleux qu’ils posent.

Ces éléments de l’UPC brulent un camion de transport en commun après l’avoir intercepté  non loin de  Bambari  sur l’axe Ippy dans la préfecture de la Ouaka. Ces derniers ont tué une personne et deux(2) blessés.

« Un CBH en partant de Bambari pour Bria a été attaqué par le groupe armé de l’UPC   au Pk 42 appelé communément Zig-Zag, le chauffeur a été abattu et les autres passagers se sont enfuis et les personnes blessées ont été déportées à l’hôpital de Bambari pour des soins », a martelé Albert Maxime Pata le président de la Délégation Spéciale de la ville de Bambari.

Des cas similaires se produisent dans la préfecture voisine de la Basset-Kotto cette fois –ci avec des hommes armés non identifiés qui sèment la terreur en assassinant des commerçants et une somme importante d’argent a été emportée par les malfrats. « Ces  commerçants ont quitté sur la moto la ville d’Alindao et finalement sont tombés entre la main des groupes armés  à Agbaoù ils ont été tués et dépouillés de leur argent », selon un habitant qui a requis l’anonymat

Force est de  constater que les groupes rebelles regroupés à Sarayevo à 85 Km de Birao suscite des inquiétudes.  « Nous plaidons pour le déploiement supplémentaire des militaires pour la sécurité des  populations », a lancé le Sultan-Maire de Birao Hamat Moustapha Am-Gabo.

Ces agissements des hommes en armes  ne défient pas les FACA ni ne laisse non plus indifférent le gouvernement centrafricain. Rappelons que le Ministre de la Défense Nationale Claude Rameau Biro avait donné une instruction ferme à l’armée de faire preuve de professionnalisme et d’être des soldats aguerris en vue de faire face à toutes les attaques des ennemis dans le pays.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires