RCA: les victimes de la Lobaye, bénéficient des kits AGR du projet d’assistance

0
100

Par Marly Pala

Mongoumba, le 9 novembre 2022—(Ndjoni Sango). Dans le cadre d’assistance et de soutien aux victimes des crises en République centrafricaine, l’ONG CIAF/Centrafrique appuyé par le Fonds au profit des victimes de la Cour Pénale Internationale remet des kits d’activités génératrices de revenus aux victimes identifiées dans les localités de la Lobaye. Ces remises se sont déroulées du lundi 7 et prendront fin le jeudi 10 novembre dans ladite préfecture.

Les crises militaro-politiques qui s’étaient perpétrées en République centrafricaine avaient impacté négativement sur la vie quotidienne des milliers de centrafricains. Ajoutons à cela, les violences sexuelles basées sur le genre et la violation grave des droits de l’homme. Ce qui a occasionné des troubles psychiques, psychologiques chez bon nombre des victimes, les rendant démunies.

Eu égard à cela, la Cour Pénale Internationale a pris l’initiative de disposer des fonds au profit de ces personnes pouvant faciliter leur réhabilitation dans la vie active. C’est pourquoi l’ONG Comité Interafricain sur les pratiques traditionnelles ayant effet sur la santé des femmes et enfants CIAF avait identifié des victimes se trouvant dans les villes de la Lobaye et après des formations sur les activités génératrices de revenus, leur avait remis des kits visant le relance.

Une satisfaction pour Roger Okoa-Penguia, maire de la commune de Pissa, qui remercie l’ONG CIAF et appelle les bénéficiaires à plus de sérieux : « Si une organisation attache de l’importance à mes populations, cela est vraiment un sujet de satisfaction. Donc je dis merci à CIAF et à la CPI et je demanderai aux bénéficiaires de faire en sorte que l’argent qu’ils ont reçus soient une source de bonheur pour leurs familles respectives », a-t-il conseillé.

Pour Simplice Voyemawa, un bénéficiaire habitant de Batalimon, ces kits AGR seront bien utilisés comme l’on leur a appris pendant la formation : « Les crises qui ont eu lieu dans le pays ont impacté sur plusieurs personnes, surtout nous qui vivons avec un handicap. Et grâce à l’appui de la CPI à travers ces fonds, nous allons tout faire afin d’oublier les soucis engendrés par les crises. Je suis vraiment satisfait », s’est-il soupiré.

Cette remise est la deuxième phase et a touché 179 victimes identifiées dans les localités de la Lobaye notamment Kapou, Pissa, Mbata, Batalimo, Zinga, Mongoumba et Mbaïki et sera étendue afin de couvrir toutes les localités afin de faciliter la réhabilitation de ces victimes.

1 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires