RCA: « La COP 27 de Sharm El-Cheikh nous offre l’ultime chance pour évaluer nos engagements» Faustin Archange Touadera

0
53
Le President centrafricain Faustin Archange Touadera a la COP27 en Egypte

Par Erick NGABA

Bangui 8 novembre 2022— (Ndjoni Sango­­) : A LA 27eme conférence des parties à la convention cadre des nations-unies sur les changements climatiques (COP27) a Sharm el cheikh (Égypte), le président de la République centrafricaine, Faustin Archange Touadera, a appelé les chefs d’États et gouvernements a faire le bilan des engagements de part et d’autres pour lutter contre les changements climatiques.

« Monsieur le Président ; Excellences Mesdames et Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement ; Monsieur le Secrétaire Général des Nations-Unies ; Mesdames et Messieurs ; La COP 27 qui nous réunit dans cette belle ville de Sharm El-Cheikh, nous offre l’ultime chance pour évaluer nos engagements en faveur de notre planète. Les crises climatiques exceptionnelles de ces dernières années ont eu des effets dévastateurs de grande portée sur la survie de l’humanité, sur l’économie et le social, sur la viabilité de l’environnement, sur la gouvernance, sur la paix et la sécurité mondiales », a déclaré le président centrafricain au cours de sa prise de parole le 7 novembre 2022.

De l’avis de Faustin Archange Touadera, cette COP27 est un moment propice pour que les promesses non tenues par les pays riches envers les pays pauvres soient rappelées. Et c’est une occasion à jamais pour l’Afrique de revendiquer ses droits auprès des pays riches considères qui sont considères comme étant les grands pollueurs de la planète.

« Disons-le clairement, les pays riches, grands pollueurs, sont les principaux auteurs de cette mise en danger de l’humanité. L’Afrique dont la contribution aux émissions des gaz à effet de serre est négligeable, car inférieure à 4%, ne doit pas continuer à payer pour des crimes qu’elle n’a pas commis. En vertu de leurs responsabilités historiques dans la détérioration du climat, les pays riches doivent aider les pays pauvres à appliquer leurs plans d’Actions Nationales de réduction à caractère volontaire », a-t-il martelé.

Dans sa déclaration a la tribune de la cop27, le président Touadera a réaffirmé l’adhésion de la République Centrafricaine à la position commune africaine et à celle du Groupe des 77 plus la Chine, sur les négociations du nouveau régime climat.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires