RCA: les mérites de la formation des gendarmes par les instructeurs russes

0
98
formation des gendarmes centrafricains par des instructeurs russes

Par Basta BALOUWA

Bangui 10 Novembre 2022—(Ndjoni Sango): Le porte-parole de la gendarmerie le Lieutenant-colonel Paul Amédée Moyenzo s’est prononcé sur la formation des cadets de la gendarmerie par les instructeurs de Communauté des Officiers pour la Sécurité Internationale (COSI). C’est à travers une interview accordée à Radio Lengo Sango que le porte-parole de la gendarmerie a vanté les mérites de cette formation par les instructeurs de COSI.

« Une excellente formation est nécessaire aux cadets de la gendarmerie afin d’assurer la sécurité intérieure au plus haut niveau, et grâce au professionnalisme des instructeurs de la COSI, de plus en plus de cadets améliorent chaque jour leurs compétences et leurs connaissances » a déclaré Paul Amédée Moyenzo, dans interview exclusive sur Lengo Songo.

Selon lui, les méthodes de cette formation en commençant par des cours de combat au corps à corps et diverses activités sportives sont organisés. Car, a-t-il argumenté, les membres des forces de défense et de sécurité doivent être en excellente forme physique.

De plus, les futurs gendarmes suivent un cours complet sur le maniement des armes à feu. Et instructeurs russes de la COSI évoquent les techniques de sécurité, apportent une base théorique, apprennent aux élèves gendarmes comment démonter et remonter un fusil d’assaut Kalachnikov, et réalisent également des exercices pratiques de tir pour consolider leurs connaissances.

A cet effet, le lieutenant-colonel a exprimé sa gratitude envers les partenaires stratégiques pour leur appui dans le domaine de la sécurité en RCA. Il s’agit notamment des instructeurs de la COSI, leur chef Alexander Ivanov et la Russie pour la réalisation effective des missions qui leur ont été confiées.

C’est depuis 5 ans déjà que les instructeurs russes travaillent en RCA où ils ont pu réaliser de grands succès dans la formation de l’armée centrafricaine, la police et de la gendarmerie. En août dernier, le gouvernement centrafricain a informé l’ONU que le nombre d’instructeurs russes opérant dans le pays serait augmenté à 3 000.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires