RCA: l’assemblée nationale s’insurge contre le parlement francophone

0
99
Les six députés ayant effectué la mission au parlement européen

Par Basta Balouwa

Bangui 16 novembre 2022 (Ndjoni Sango): L’Assemblée nationale centrafricaine a réagi vivement contre le communiqué de l’assemblée parlementaire de la francophonie du 4 novembre 2022 qui s’attaque à la volonté du peuple centrafricain de doter la RCA d’une nouvelle Constitution. Tout était parti de la mise à la retraite de certains fonctionnaires de l’État dont les deux juges de la cour constitutionnelle. 

Dans un communiqué de presse signé par le 1er vice-président, Évariste Ngamana, pour le compte du président de l’assemblée nationale centrafricaine et président de la section APF de Centrafrique, le parlement centrafricain a pris connaissance avec stupéfaction du soutien tacite de l’APF à l’opposition centrafricaine source du désarroi du peuple centrafricain.

« Ce communiqué sans signature, s’apparente à un soutien tacite à l’opposition centrafricaine en reprenant ses termes ainsi que l’amalgame élaboré pour détourner les opinions nationale et internationale du fondement administratif et juridique de la retraite de madame Danielle Darlan, ancienne présidente de la cour constitutionnelle », peut-on lire dans ce communiqué du parlement centrafricain.

Tout en retraçant les contextes de la mise en retraite de madame Darlan dont l’opposition dans sa quête d’appui auprès des puissances extérieures en vue de renverser le régime de Bangui et mettre le chaos dans le pays présente à tort, le bureau de l’assemblée nationale centrafricaine s’indigne contre le communiqué de la commission politique de l’APF qui n’est pas signé mais publié sur les réseaux sociaux sans pour autant consulter la section centrafricaine ni le bureau de l’APF avant sa publication.

Pour ce faire, le parlement centrafricain pris le président en exercice de cette institution de veiller aux bonnes relations entre l’APF et ses membres.

En clair, la réaction de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie s’apparente à une prise de position géostratégique et politique. Tout porte à croire que APF veut s’ingérer dans la politique intérieure de la République centrafricaine tout en s’alignant derrière l’opposition et la France.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires