RCA: le PAM élabore le nouveau plan stratégique provisoire

0
105
Atelier d'échange et de communication sur le plan du PAM en RCA

Par Josiana TCHECKOE

Bangui 17 novembre 2022—(Ndjoni Sango) : Un atelier d’échange et de communication sur le plan du Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies en République Centrafricaine, ce jeudi 17 novembre 2022 à l’Hôtel Ledger Plazza. L’atelier a eu lieu en présence du Représentant du PM, le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération Internationale, le représentant du Ministre   de l’Education nationale, la Ministre des Affaires Humanitaires et le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural.

Le PAM met  en œuvre en République Centrafricaine un plan stratégique Pays Provisoire (PSPP), depuis janvier 2018, dont les interventions sont destinées à faire face aux problèmes d’insécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages et personnes affectées par les conflits et les chocs naturels, tout en apportant son appui aux programmes de redressement et aux activités de renforcement des capacités du Gouvernement et des partenaires coopérants. Ce plan intérimaire prend fin le 31 décembre 2022 avec une extension allant au 1er mars 2023.

Pour se faire, cette concertation a deux objectifs principaux présentés dans le discours du Représentant du PAM Peter Schaller« Au nom du Programme Alimentaire Mondiale, je voudrais vous souhaiter la bienvenue à cette réunion de concertation avec le Gouvernement de la RCA. D’ailleurs cette concertation vise deux objectifs principaux : premièrement, faire le point sur le plan stratégique intérimaire du pays de 2018- 2022) que nous sommes en train de mettre en œuvre. Deuxièmement, discuter ensemble de l’avenir avec le nouveau plan stratégique pays 2023- =2027 qui guidera les actions du PAM pour les cinq prochaines années. Ce plan sera soumis au conseil d’administration du PAM en février pour adoption » a-t-il-affirmé

Cependant, l’objectif principal de cet atelier est de présenter le bilan des activités mises en œuvres avec le gouvernement et d’autres parties prenantes y compris les partenaires coopérants durant le PSPP, de partager discuter des résultats obtenus jusqu’à nos jours avec le Gouvernement et de présenter les grands axes du nouveau plan stratégique pays 2023-2027.

Le Représentant du Ministre De l’Agriculture, pourrait pas le bilan fixe mais apprécie au moins à sa juste valeur le bilan du Programme Alimentaire Mondial. Eric ROKOSSET-KAMO « je ne pourrais pas  tirer aujourd’hui  un bilan fixe puisque, si on avait des objectifs initiaux je pourrais tirer un bilan temps tel, mais nous avons apprécié à sa juste valeur les éléments qui ont été porté à notre connaissance sur les actions qui ont été mené par le PAM durant les quatre dernières années » a-t-il-confirmé

Selon le Directeur Adjoint du Programme Alimentaire Mondial, la prochaine étape c’est de valider le plan stratégique. Aline SAMU « je dirais la prochaine ça doit être validé jusqu’au niveau de notre quartier général à Rome et après cela en fin février 2023 ça va passer à ce que nous allons à notre borde. Et être défendu en face de tous les grands bailleurs de fonds et à partir de 2023 ce programme sera mis en application»a-t-elle-annoncé

Il faut rappeler que, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) est la première organisation humanitaire mondiale de lutte contre la famine, qui fournit une aide alimentaire dans les situations d’urgence et travaille avec les communautés pour améliorer et renforcer la résilience des personnes vulnérables.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires