RCA: de financement français à Jean François Akandji-Kombé pour déstabiliser

0
416
Mobilisation des militants de l'opposition en France

Par Basta Balouwa

Bangui 18 novembre 2022 – (Ndjoni Sango) : Comme dans son habitude, la France a donné beaucoup d’argent à la bande de l’opposition centrafricaine pour mener des actions à mettre le pays à feu et à sang. L’information confirmée par une source digne de foi proche du professeur Jean François Akandji-Kombé, leader de la nouvelle rébellion dénommée Conseil de Résistance et de Transition créée en territoire française.

Depuis un certain temps les valets de la politique France Afrique et des ennemis de la République centrafricaine qui n’ont aucune culture démocratique se mobilisent depuis le territoire français avec le financement de leur partenaire du chaos (France) pour déclarer la guerre au peuple centrafricain. Ceux-ci ont organisé une manifestation de honte à proximité de l’ambassade de la République centrafricaine à Paris.

Selon cette source, cette manifestation a pu se faire grâce au financement direct d’Emmanuel Macron à hauteur de plus de 200 millions de FCFA. Cette énorme somme d’argent a été décaissé en main propre à Jean François Akandji-Kombé dans un hôtel dans le 12è arrondissement en France, proche du palais de la Porte d’orée le 5 novembre 2022 à 19heure 35min.

C’est face à cette ingérence de la France tendant à organiser un coup d’état en République Centrafricaine qu’une association patriotique dénommée Mouvement pour la Défense des Intérêts de Centrafrique (MDI-CA) a fait une déclaration pour dénoncer cet énième plan macabre de la France et ses valets du conseil de résistance et de Transition.

Ainsi le Mouvement pour la Défense des Intérêts de Centrafrique appelle les centrafricains à une préparation d’un farouche et vive résistance pour barrer la route à toutes formes de coup d’état et de rébellion financées par la France.

En plus de ce financement accordé aux ennemis de la paix en RCA, il existe des preuves tangibles du soutien des autorités françaises dans les actions et processus de déstabilisation de la RCA et de destitution du président de la République, Faustin Archange Touadéra. C’est pourquoi les centrafricains doivent rester vigilants pour faire échouer le plan machiavélique des apprentis sorciers de l’opposition.

3.5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires