RCA: les victimes de conflit de Mbaïki reconnaissantes envers la CPI pour son appui

0
111
Les victimes de conflit de Mbaïki, crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 18 novembre 2022—(Ndjoni Sango): Le 10 novembre dernier, les victimes des violences de conflits en Centrafrique, identifiées à Mbaiki ont reçu des kits d’activités génératrices de revenus de la part de l’ONG CIAF/Centrafrique, émanant des fonds au profit des victimes de la Cour Pénale Internationale. Lesquels gestes, ces dernières en témoignent leur reconnaissance.

Les multiples crises militaro-politiques perpétrées en République centrafricaine ont joué négativement sur les conditions de vie quotidienne des milliers de populations centrafricaines. Cela a occasionné des pertes en vies humaines et matérielles et fait plonger de nombreuses familles dans des conditions difficiles.

A cet effet, en plus des poursuites judiciaires contre les auteurs de ces crimes, les instances juridictionnelles internationales à l’occurrence de la Cour Pénale Internationale, a mis en place un système d’identification des victimes et la réparation en ce qui concerne l’assistance en vue de la réhabilitation physique, psychologique et soutien socioéconomique.

C’est dans cet objectif que l’ONG CIAF/Centrafrique à travers le Fonds au profit des victimes de la CPI avait identifié, ensuite formé, puis remis des kits AGR aux victimes de la Lobaye. Une satisfaction pour l’une des bénéficiaires qui requiert l’anonymat et qui se dit reconnaissante des gestes.

« Après les violences qui nous ont été faites, nous avons perdu espoir que notre vie va s’arrêter là. Car, notre condition de vie devient de plus en plus dégradante et nous ne savons même pas sur qui, compter pour la réhabilitation. Mais grâce aux gestes que fait l’ONG CIAF à travers le fonds au profit des victimes, nous avons pu être identifiées pour subir des traitements qui nous seront bénéfiques. A cela, nous en sommes reconnaissants et promettons que nous allons tout faire pour aller de l’avant avec les kits AGR que nous avons reçus », a-t-elle affirmé.

Cette remise des kits AGR aux victimes, intervient alors plusieurs autres victimes se trouvant dans les quatre coins de la République centrafricaine, attendent des hautes juridictions internationales, du gouvernement et des organisations, la réparation, leur permettant de rétablir.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires